Ouvrir le menu principal

La Croyance des voleurs

livre de Michel Chaillou

La Croyance des voleurs
Auteur Michel Chaillou
Pays France
Genre Roman
Éditeur Seuil
Collection Fiction & Co
Date de parution
Nombre de pages 318
ISBN 9782020104739

La Croyance des voleurs est un roman de Michel Chaillou publié le aux éditions du Seuil et ayant reçu le prix des libraires la même année.

RésuméModifier

Ce roman, qui inaugure la série des « demi-autobiographies »[1] écrites par Michel Chaillou, a pour héros Samuel Canoby, le double littéraire de l'auteur présent dans quatre autres volumes : Mémoires de Melle, La Vie privée du désert, Le Dernier des Romains, La Fuite en Égypte. La première phrase du livre : « Chez nous on a une table, quatre chaises, plus l'éternité », donne le ton de ce roman conté à la première personne par Samuel, un garçon d'une dizaine d'années qui traverse son enfance entre rêve et réalité.

L'histoire, largement inspirée par l'enfance chaotique de l'auteur à Nantes, sera reprise, mais cette fois dans sa vérité, dans le récit autobiographique 1945 publié quinze ans plus tard.

Réception critiqueModifier

Très bien accueilli par les critiques littéraires de la presse, le roman reçoit le prix des libraires, ainsi que le prix de la Ville de Nantes et l'ultime prix Vitet de l'Académie française[2]

Éditions et traductionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Michel Chaillou s'explique sur la notion de « demi-autobiographie » dans L'Écoute intérieure, neuf entretiens sur la littérature avec Jean Védrines (éditions Fayard, 2007, p. 46) : « Demi-autobiographie parce qu'une moitié est mangée par l'imaginaire : c'est du roman à partir de faits obstinément réels ».
  2. La Croyance des voleurs, sur le site officiel de Michel Chaillou, consulté le .