La Cambre (quartier)

quartier d'Ixelles et de Bruxelles

La Cambre[1] (en néerlandais : Ter Kameren) est un quartier d'Ixelles et de Bruxelles qui s'est construit autour de l'ancienne abbaye de La Cambre. La Cambre fut une commune indépendante d'Ixelles au XVIIIe siècle[2].

La Cambre
Géographie
Pays
Coordonnées

ToponymieModifier

La Cambre ou La Chambre (Camera en latin) évoque la chambre de Nazareth où vécut Marie. Ce nom est du à l'abbaye de la Cambre, où les cisterciens vouaient un culte à Marie. Avant cela, le vallon s'appelait Pennebeek[3].

HistoireModifier

L'histoire de ce quartier est intimement liée à celle de l'abbaye de La Cambre. À la révolution française, le domaine de l'abbaye devint une commune indépendante avant d'être rapidement annexée par Ixelles[2].

En 1864, une partie du quartier — dont le Bois de la Cambre — fut annexé par la ville de Bruxelles.

On trouve dans ce quartier l'école de La Cambre.

Abbaye de La CambreModifier

Église Notre-Dame de la CambreModifier

Ancienne église de l’abbaye, elle est depuis devenu l'église paroissiale du quartier.

Notes et référencesModifier

  1. Ce nom vient de Camera beatae Mariae, ou Chambre de Notre-Dame, qui donnera finalement la Cambre.
  2. a et b Tihon, André, « La fusion des communes dans le département de la Dyle sous le régime napoléonien », Revue belge de Philologie et d'Histoire, Persée - Portail des revues scientifiques en SHS, vol. 43, no 2,‎ , p. 515–551 (DOI 10.3406/rbph.1965.2572, lire en ligne  , consulté le ).
  3. Ameeuw, Bruxelles au fil des jours et des saisons La Ville - La Région - La Périphérie., LASNE, Édition de l'ARC, , 404 p.

Voir aussiModifier