LUKS

logiciel de chiffrement de disque
LUKS

Informations
Développé par Clemens Fruhwirth (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 2.3.4 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Formats lus LUKS encrypted (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Formats écrits LUKS encrypted (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Type Logiciel de chiffrement de disque (en)
SpécificationVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence publique générale GNUVoir et modifier les données sur Wikidata
Documentation gitlab.com/cryptsetup/LUKS2-docsVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web gitlab.com/cryptsetup/cryptsetupVoir et modifier les données sur Wikidata

LUKS, pour Linux Unified Key Setup, est le standard associé au noyau Linux pour le chiffrement de disque créé par Clemens Fruhwirth.

FonctionnalitésModifier

LUKS permet de chiffrer l'intégralité d'un disque de telle sorte que celui-ci soit utilisable sur d'autres plates-formes et distributions de Linux (voire d'autres systèmes d'exploitation). Il supporte des mots de passe multiples, afin que plusieurs utilisateurs soient en mesure de déchiffrer le même volume sans partager leur mot de passe.

ImplémentationsModifier

Sous Linux, l'implémentation de référence de LUKS est celle de cryptsetup, utilisant dm-crypt pour le chiffrement des volumes. Il existe un port spécifique pour le système d'exploitation mobile Android.

Sous Windows, le logiciel DoxBox, issu de FreeOTFE, implémente le standard LUKS.

En , Phoronix a publié un comparatif des performances de LUKS et eCryptfs en utilisant Ubuntu 13.10. Ils ont obtenu de meilleures performances en chiffrant le disque entier sous LUKS au lieu de ne chiffrer que le dossier /home sous eCryptfs[2]

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier