Ouvrir le menu principal

L'Instinct de mort (livre)

livre autobiographique de Jacques Mesrine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Instinct de mort.

L'Instinct de mort
Auteur Jacques Mesrine
Pays Drapeau de la France France
Genre Autobiographie
Éditeur Éditions Jean-Claude Lattès
Champ libre
Flammarion
Pocket
Date de parution février 1977
Chronologie

L'Instinct de mort est l'autobiographie de Jacques Mesrine sortie en librairie le 3 février 1977[1]. Le livre fut rédigé alors que Jacques Mesrine était détenu dans les quartiers de haute sécurité de la Santé et de Fleury-Mérogis.

ÉditionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Pierre Lavoignat, Christophe d'Yvoire, Mesrine. 30 ans de cavale dans le cinéma, Sonatine, , p. 25
  2. En 1984, Gérard Lebovici, fasciné par le caractère libertaire de Jacques Mesrine, décide de rééditer L'Instinct de mort. Parallèlement, il prend sous sa coupe sa fille, Sabrina Mesrine, et lui offre sa protection. Le livre sort doté d'une préface de Gérard Lebovici dans laquelle il fustige la nouvelle loi qui confisque à jamais les droits d'auteurs des personnes ayant publié un récit des crimes pour lesquels elles sont détenues, ainsi que l'attitude du précédent éditeur de Mesrine, Jean-Claude Lattès. Lebovici affirme dans sa préface que Mesrine était devenu pour les Français de l'époque le parfait symbole de la liberté et affirme le « redoutable honneur » que représente pour Champ Libre le fait d'être l'éditeur de Mesrine. Gérard Lebovici sera assassiné peu de temps après dans un guet-apens resté mystérieux