L'Homme de gingembre

livre de J.P. Donleavy

L'Homme de gingembre
Auteur J. P. Donleavy
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Ginger Man
Éditeur Olympia Press
Lieu de parution Paris
Date de parution
Version française
Traducteur Suzanne V. Mayoux
Éditeur Denoël
Collection Les Lettres nouvelles
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 324

L'Homme de gingembre (titre original :The Ginger Man) est un roman de l'écrivain américain J. P. Donleavy paru en 1955 et traduit en français par Suzanne V. Mayoux en 1968 aux éditions Denoël. Une édition expurgée paraît à Londres en 1956 et aux États-Unis en 1958 (la version intégrale n'étant publiée qu'en 1965). Traduit en plus de vingt langues, le roman s'est vendu à 50 millions d’exemplaires dans le monde[1].

Il figure dans la liste des cent meilleurs romans de langue anglaise du XXe siècle établie par la Modern Library en 1998[2].

RésuméModifier

À la fin des années 1940, Sebastian Dangerfield, étudiant en droit au Trinity College, vit à Dublin avec sa femme et sa petite fille. En dépit de cette apparente vie rangée, il multiplie les rencontres sexuelles et mène une existence débridée et bohème où s'impose la surenchère rabelaisienne.

RéférencesModifier

Liens externesModifier