Kumoemon Tōchūken

musicien japonais

Kumoemon Tōchūken (桃中軒 雲右衛門, Tōchūken Kumoemon?), - , est un récitant du genre de chant narratif japonais rōkyoku de l'ère Meiji. Son immense popularité a permis la diffusion de ce genre musical traditionnel. Au sommet de son prestige, il interprétait les contes des 47 rōnin à guichets fermés dans certains des plus grands théâtres de Tokyo et Osaka. Ces représentations ont également attisé le sentiment nationalisme japonais durant la guerre russo-japonaise[1].

Kumoemon Tōchūken
Image dans Infobox.
Kumoemon Tochuken
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 43 ans)
Nom dans la langue maternelle
桃中軒雲右衛門Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Le style de Tōchūken a profondément influencé le rōkyoku et indirectement aussi l'enka, en particulier la musique de Haruo Minami et Hideo Murata.

Mikio Naruse lui a consacré un biopic en 1936.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Hyōdō Hiromi and Henry D. Smith II, Singing Tales of the Gishi: Naniwabushi and the Forty-seven Rōnin in Late Meiji Japan. Monumenta Nipponica, 61/4 (hiver 2006), pp. 459-508.

Source de la traductionModifier