Kudzanai-Violet Hwami

peintre zimbabwéenne engagée

Kudzanai-Violet Hwami née dans le district de Gutu au Zimbabwe en 1993, est une peintre zimbabwéenne engagée. Elle questionne le genre et la représentation du corps noir. Elle vit et travaille au Royaume-Uni.

Kudzanai-Violet Hwami
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Wimbledon College of Art (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité

BiographieModifier

Née en 1993 au Zimbawe, Kudzanai-Violet Hwami vit en Afrique du Sud de 9 à 17 ans. En 2016, elle obtient un Bachelor of arts au Wimbledon College of Arts (en). Elle se consacre à la peinture à l'huile. Elle intègre à ses peintures d'autres techniques, comme la sérigraphie, le pastel, le fusain, le collage[1].

Elle travaille sur la représentation du corps noir en reprenant des portraits des années 1970 dans lesquels les modèles africains posaient devant des fonds de couleurs à la fois vives et vibrantes[2]. Elle se met elle-même en scène et fait également les portraits de ses proches[3].

En 2017, elle expose ses œuvres à la Tyburn Gallery, au sud de Londres[4]. En France, elle est présente en 2018 aux Ateliers de Rennes[5], à Triangle France situé à la friche Belle de Mai, à l'Espace Art Absolument à Paris et à la Fondation Clément en Martinique. En 2019, Kudzanai-Violet Hwami est présente à la 58e Biennale de Venise dans le pavillon du Zimbabwe[1].

Prix et distinctionsModifier

  • prix Clyde & Co, 2016
  • Young Achiever of the Year du Zimbabwe Women's Award, 2016

Expositions personnellesModifier

  • We Made You Nations & Tribes, CornExchange, Manchester, 2013
  • If You Keep Going South You'll Meet Yourself, Tyburn Gallery, Londres, 2017
  • Kudzanai-Violet Hwami, Gasworks, Londres, 2019

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en-GB) « http://www.tyburngallery.com/artist/kudzanai-violet-hwami/ », sur www.tyburngallery.com, (consulté le 19 octobre 2019)
  2. Nathalie Galon, « La peinture engagée, décomplexée, pleine d’humour de Kudzanaï-Violet Hwami », sur L'essor des idées, (consulté le 19 octobre 2019)
  3. Nicolas Michel, « Arts plastiques : ces femmes qui défendent leurs droits en mettant leur corps en scène », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 19 octobre 2019)
  4. Nicolas Michel, « Ceci est mon corps : quand les artistes donnent de la voix face aux violences sexuelles », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 19 octobre 2019)
  5. « Kudzanai-Violet Hwami | Les ateliers de Rennes », sur lesateliersderennes.fr, (consulté le 19 octobre 2019)