Knut Valdermarsen

aristocrate danois

Knut ou Knud Valdemarsen (né vers 1205/1211 – mort le ) est un fils illégitime du roi Valdemar II de Danemark, qui devient duc d'Estland (c'est-à-dire d'Estonie) ou de Reval en 1219, de Blekinge en 1232 et de Lolland en 1260[1].

Knut Valdermarsen
Image dans Infobox.
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Famille
Père
Mère
Helena Guttormsdotter (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Sophie de Danemark
Éric IV
Valdemar le Jeune
Abel de Danemark
Ingeborg of Kalundborg (en)
Christophe Ier
Niels, Count of Halland (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Hedvig Svantepolksdotter (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Svantepolk Knutsson
Erik Knudsen of Sønderhalland (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Begravede kongelige i St Bendts.jpg
Vue de la sépulture.

BiographieModifier

Knut est le fils du roi et de sa maîtresse, Helena Guttormsdotter, veuve d'un noble danois Esbern Snare et fille de Guttorm, Riksjarl de Suède.[1] Son père lui attribue des domaines en Estonie avec le titre de duc héréditaire 1219. Il devient donc duc de Reval en 1219, mais il est dépossédé lorsque les danois sont chassés par les estoniens 1227.[2] Comme compensation, il reçoit Blekinge en 1232, qu'il conserve jusqu'à sa mort. Knut soutient les jeunes frères rebelles Abel et Christophe, contre leur frère ainé le roi Éric IV de Danemark en 1246, et est emprisonné au château de Stegeborg[3]. Le roi le contraint à échanger temporairement son fief de Blekinge contre le Lolland, mais le Blekinge lui est rapidement restitué.

Knut épouse une fille anonyme du duc Svantepolk de Poméranie orientale qui lui donne laisse deux fils Éric, duc de Halland (mort en 1304) et Svantepolk Knudsen (1230-1310), seigneur Viby en Östergötland et une fille putative nommée Cecilia qui est réputée avoir épousé Philippe un membre de la famille des Folkungar[3]. Le domaine de Knut en Blekinge, est confisqué à son arrière petit-fils Knut Folkason au cours de la décennie 1330 par le roi Magnus VII de Norvège. Les héritiers de Knut continuent néanmoins de réclamer la seigneurie.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Line 2007, p. 594.
  2. Skyum-Nielsen, p. 119.
  3. a et b Carl Frederik Bricka, Dansk Biografisk Lexikon, vol. IX [Jyde - Køtschau], 1895, p. 272. Available online

SourcesModifier