Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boutin.

Kim Boutin
Image illustrative de l’article Kim Boutin
Kim Boutin aux sélections olympiques. Août 2017. Aréna Maurice Richard à Montréal.
Contexte général
Sport Patinage de vitesse courte piste
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Canada Canadienne
Naissance (24 ans)
Lieu de naissance Sherbrooke, Québec
Taille 1,64 m (5 5)

Kim Boutin, née le à Sherbrooke au Québec, est une patineuse québécoise de vitesse courte piste, membre de l'équipe nationale du Canada. Elle a remporté plusieurs médailles aux Championnats canadiens[1],[2], en Coupe du monde et trois médailles aux jeux olympiques de Pyeongchang en 2017.

Sommaire

BiographieModifier

Kim Boutin vit aujourd'hui à Montréal. Elle est étudiante et dans son temps libre, elle aime peindre et tricoter[2].

La personne qui a eu le plus d'influence sur sa vie est son entraîneur, le champion de patinage de vitesse Marc Gagnon, et elle considère sa compatriote Marianne St-Gelais comme son mentor[3].

CarrièreModifier

DébutsModifier

Boutin commence le short-track à l'âge de six ans, pour suivre les pas de son grand frère[2].

Premiers résultats mondiauxModifier

Pendant la saison 2014-2015, elle se blesse au dos et ne peut pas s'entraîner pendant plusieurs mois d'affilée, mais arrive quand même septième au classement général des Championnats du Monde. Pendant la saison suivante, elle fait une pause de six mois, due à une petite blessure au dos et surtout à la fatigue physique et mentale[4].

En 2016-2017, elle remporte le championnat canadien au 1000 mètres et au 3000 mètres, obtient l'argent au 1500 mètres et le bronze au 500 mètres. En coupe du monde, elle obtient le bronze au relais à Salt Lake City et à Dresden, le bronze au 1500 mètres à Gangneung, l'argent au relais à Shanghai[2] et l'or au 1500 mètres à Dresden[5].

Préparation aux Jeux Olympiques de PyeongchangModifier

 
Kim Boutin et Samuel Girard sélectionnés pour participer aux Jeux Olympiques de Pyeongchang.

En août 2017, les sélections olympiques se déroulent à l’aréna Maurice Richard de Montréal. Les patineurs doivent exécuter à trois reprises chacune des distances : 500m, 1000m et 1500m. Kim Boutin se qualifie pour les Jeux Olympiques de Pyeongchang de février 2018, en cumulant huit victoires et une deuxième place sur un total de neuf courses[6],[7],[8],[9].

Elle participe ensuite au circuit de coupe du monde, qui fait office de qualifications internationales pour les Jeux olympiques. En octobre, à Dordrecht, elle prend la deuxième place au 500 mètres et le bronze au relais. À la manche suivante, à Budapest, elle obtient la deuxième place au 1000 mètres et au 1500 mètres, ainsi qu'au relais[2]. À Shanghai, à la troisième manche de la saison, elle ne participe pas au 1500 mètres[10]. Elle remporte le 1000 mètres devant sa compatriote Marianne St-Gelais et le 500 mètres devant Arianna Fontana[11],[12]. En finale A du relais, l'équipe, composée d'elle et de Marianne St-Gelais, Kasandra Bradette et Jamie Macdonald, reçoit une pénalité et arrive donc quatrième[13]. À la dernière manche de la saison, en novembre 2017, elle arrive troisième au 1500 mètres[14]. Elle prend l'argent au 1000 mètres, ce qui la place première au classement général de la saison sur la distance[15]. Elle ne participe pas au 500 mètres[16].

Jeux olympiques de PyeongchangModifier

Elle décroche une médaille d'argent au 1000m et deux médailles de bronze au 500m et au 1500m, et a l'honneur d'être porte-drapeau du Canada à la cérémonie de clôture des jeux.

Prix et récompensesModifier

En 2015, Boutin reçoit le prix d'Étoile Montante du short-track de l'année par l'organisme Speed Skating Canada[17].

Notes et référencesModifier

  1. « Boutin, Kim | Speed Skating Canada », sur www.speedskating.ca (consulté le 9 novembre 2017)
  2. a b c d et e (en) « Kim Boutin », sur www.isu.html.infostradasports.com (consulté le 9 novembre 2017)
  3. (en-US) « Girard and Boutin lead pre-qualified PyeongChang 2018 short track skaters », Team Canada - Official 2018 Olympic Team Website,‎ (lire en ligne, consulté le 9 novembre 2017)
  4. « S’arrêter pour mieux repartir », sur tvasports.ca,
  5. « Kim Boutin touche l'or en Allemagne », sur latribune.ca, (consulté le 11 novembre 2017)
  6. « Girard et Boutin dominent encore aux essais », Réseau des sports,‎ (lire en ligne, consulté le 21 août 2017)
  7. Alain Bergeron, « Six athlètes prêts pour Pyeongchang », sur Le Journal de Montréal (consulté le 21 août 2017)
  8. « Kim Boutin perpétue les succès sherbrookois | Sébastien Lajoie | Sports », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le 21 août 2017)
  9. « Six athlètes prêts pour pyeongchang », sur TVA Sports (consulté le 21 août 2017)
  10. (en) « Audi ISU World Cup 2017/18 - Budapest (HUN) - 1500 m - Ladies », sur shorttrack.sportresult.com, (consulté le 11 novembre 2017)
  11. (en) « Audi ISU World Cup 2017/18 - Shanghai (CHN) - 1000 m - Ladies », sur shorttrack.sportresult.com (consulté le 13 novembre 2017)
  12. (en) « Olympic sports roundup: Canadians strike gold on the path to Pyeongchang », sur cbc.ca, (consulté le 21 janvier 2018)
  13. (en) « Audi ISU World Cup 2017/18 - Shanghai (CHN) - 3000 m Relay - Ladies », sur shorttrack.sportresult.com (consulté le 13 novembre 2017)
  14. (en) « Audi ISU World Cup 2017/18 - Seoul (KOR) - 1500 m - Ladies », sur shorttrack.sportresult.com (consulté le 18 novembre 2017)
  15. (en) « Liu, Boutin clinch season titles in 1000m in ISU short-track speedskating World Cup », sur xinhuanet.com, (consulté le 20 novembre 2017)
  16. (en) « Audi ISU World Cup 2017/18 - Seoul (KOR) - 500 m - Ladies », sur shorttrack.sportresult.com (consulté le 18 novembre 2017)
  17. (en) « The Canadian team aims for 10 individual medals at this season's first ISU World Cup Short Track Speed Skating in Montreal | SIRC », sur sirc.ca (consulté le 9 novembre 2017)

Liens externesModifier