Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johnson.
Kij Johnson
Description de cette image, également commentée ci-après
Kij Johnson en 2009
Naissance (59 ans)
Harlan, Iowa, Drapeau des États-Unis États-Unis
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

Kij Johnson, née le à Harlan en Iowa, est une écrivaine américaine de fantasy et de science-fiction.

Sommaire

BiographieModifier

En 1982, Kij Johnson obtient son baccalauréat universitaire ès littérature au St. Olaf College. Elle poursuit ses études de littérature et de création littéraire à l'Université du Minnesota et à l'Université du Kansas[1]. Ses premières publications remontent à 1987, dans des revues comme Amazing Stories, Analog, ou encore Fantasy & Science Fiction[1]. En 1994 elle remporte le prix Theodore-Sturgeon avec sa nouvelle Magie des renards.

En plus d'être autrice de trois romans et de plus de cinquante nouvelles, Kij Johnson travaille dans différentes maisons d'éditions. Elle est tour à tour directrice de collection chez Dark Horse Comics, directrice de publication chez Tor Books et chez TSR (Wizards of the Coast). En poste chez TSR, elle est aussi responsable de suivi pour Magic : L'assemblée et directrice artistique chez AD&D, pour Greyhawk et Forgotten Realms. Chez Microsoft Reader, elle est responsable du contenu numérique.

En 2012, elle obtient un master en création littéraire à l'Université d'État de Caroline du Nord, qui lui permet d'obtenir à l'automne le poste de professeure assistante au département de littérature anglaise de l'Université du Kansas[2]. Elle y enseigne l'écriture de fiction, et est directrice associée du centre d'études sur la science-Fiction. Quelques mois plus tard, en janvier 2013, Kij Johnson est invitée à prononcer le discours d'ouverture du séminaire Tolkien au Pembroke College, à Oxford. Elle y aborde les questions liées au champ de la littérature fantastique et fantasy.

Kij Johnson a également été juge pour la nomination finale du prix Theodore-Sturgeon.

Prix et nominationsModifier

NominationsModifier

Kij Johnson a été finaliste du prix Hugo entre 2009 et 2013. Elle a été finaliste du prix Nebula en 2008, entre 2010 et 2013, et en 2016. Elle a été finaliste du prix World Fantasy en 2004, 2009, et entre 2011 et 2013.

Prix [3]Modifier

En 1994, Kij Johnson remporte le prix Theodore-Sturgeon avec Magie des renards.

En 2001, lui est remis en qualité de meilleure autrice de fantaisie le Crawford Award from the International Association for the Fantastic in the Arts.

En 2008, lui est décerné le prix World Fantasy de la meilleure nouvelle pour 26 Monkeys, Also the Abyss.

En 2009, elle reçoit le prix Nebula de la meilleure nouvelle courte pour Mêlée.

En 2010, Poneys obtient le prix Nebula de la meilleure nouvelle courte.

En 2012, elle remporte le prix Nebula du meilleur roman court et le prix Hugo du meilleur roman court avec Un pont sur la brume.

ŒuvresModifier

RomansModifier

Recueils de nouvellesModifier

  • (en) Tales for the Long Rains, 2001
  • (en) At the Mouth of the River of Bees, 2012

NouvellesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Christopher Burke, « Interview with Kij Johnson: Dream-Quests, Updating Lovecraft, and Combating Rodents », sur weirdfictionreview.com, (consulté le 30 août 2018)
  2. (en) « Kij Johnson - Graduate Program in Creative Writing - The University of Kansas », sur englishcw.ku.edu (consulté le 31 août 2018)
  3. (en) « Kij Johnson - The Encyclopedie of Science-fiction », sur http://www.sf-encyclopedia.com (consulté le 31 août 2018)

Liens externesModifier