Khaled Mosharraf

Khaled Mosharraf
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Chef d'état-major de l'armée de l'armée du Bangladesh
3 -
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 38 ans)
DaccaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Dhaka College (en)
Académie militaire du Pakistan
Cox's Bazar Government High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Grade militaire
Conflits
Distinction
Bir Uttom (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Khaled Mosharraf, né le - mort le à Jamalpur et décédé le était un officier militaire bangladais qui a joué un rôle héroïque dans la guerre de libération du Bangladesh. C'était le commandant de secteur du secteur 2 des forces du Bangladesh et le commandant de la brigade de la force K (Bangladesh) pendant la guerre d'indépendance du Bangladesh. Il a été blessé en première ligne contre l'armée pakistanaise. Sous son commandement, la K-Force a joué un rôle crucial dans la reddition inconditionnelle de l'armée pakistanaise le [1],[2].

Mosharraf a dirigé le un coup d'État contre l'administration Mushtaq qui avait conspiré et pris le pouvoir en 1975 après l'assassinat du président Sheikh Mujibur Rahman, mais pendant le soulèvement militaire le , il a été lui-même renversé et assassiné de même que Abu Taher Mohammad Haider et Khondkar Nazmul Huda[3],[4].

RéférencesModifier

  1. (bn) « মেজর খালেদ’স ওয়ার: তথ্যচিত্রে একাত্তরের মুহূর্ত আর মুখ », sur সচলায়তন (consulté le )
  2. « Major Khaled's War: Trente et un moments et visages dans le documentaire. - Google Traduction », sur translate.google.com (consulté le )
  3. (en) The New Nation, « Light at the end of dark night: 7th November 1975 », sur The New Nation (consulté le )
  4. (en) Michael Newton, Famous Assassinations in World History: An Encyclopedia [2 volumes], ABC-CLIO, (ISBN 978-1-61069-286-1, lire en ligne)