Katie Lou Samuelson

joueuse de basket-ball américaine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Samuelson.

Katie Lou Samuelson
Image illustrative de l’article Katie Lou Samuelson
Katie Lou Samuelson en 2016 au Mohegan Sun Arena.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (22 ans)
Fullerton
Taille 1,91 m (6 3)
Poids 77 kg (169 lb)
Situation en club
Club actuel Sky de Chicago
Flammes Carolo basket
Numéro 33
?
Poste Arrière
Ailière
Carrière universitaire ou amateur
2011-2015
2015-2019
Mater Dei HS
Huskies du Connecticut
Draft WNBA
Année 2019
Position 4e
Franchise Sky de Chicago
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2019

2019-2020
Sky de Chicago

Flammes Carolo
en c[1]

en c.

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Katie Lou Samuelson, née le à Fullerton, en Californie aux États-Unis, est une joueuse américaine de basket-ball.

NCAAModifier

Elle est née à Fullerton. Son frère Jon a joué à Fullerton State puis de manière professionnelle en Europe. Sa mère jouait au netball. Elle a deux sœurs aînées, qui ont joué à Stanford, Bonnie et Karlie, cette dernière ayant joué en WNBA notamment aux Sparks de Los Angeles. Elle porte le numéro 33 par référence à Larry Bird[2],[3].

En 2016–2017, pour sa saison sophomore, elle débute les 37 rencontres avec 20.2 points par rencontre avec une adresse de 42.0 % à trois points. Ses 119 paniers primés sont le meilleur total historique des Huskies. Le 6 mars 2017, elle marque 40 points contre USF et établit un record NCAA avec 10 paniers primés inscrits sans échec[2].

Après Mater Dei, elle joue quatre années en NCAA avec les Huskies du Connecticut qui enregistrent une série de 74 succès pour une seule défaite sur les saisons 2016 où l'Université remporte le championnat, et 2017 où elle est éliminée au Final Four[4],[5].

WNBAModifier

Elle est sélectionnée en 4e position de la draft WNBA 2019 par le Sky de Chicago[6].

À l'étrangerModifier

Elle signe son premier contrat professionnel à l'étranger en France en mai 2019 avec les Flammes Carolo où le manager général Olivier Veyrat la décrit ainsi : « Katie Lou est capable de créer son propre shoot mais également de créer pour les autres. Elle utilise parfaitement sa grande taille qui est souvent un atout pour son poste de jeu. Plus qu'une simple shooteuse, c'est avant tout une joueuse qui sait se mettre au service du collectif, avec notamment une vraie qualité de passe »[6].

Équipe nationaleModifier

Elle est membre de l'équipe nationale américaine qui remporte le Championnat des Amériques U16 en 2013 et le Championnat du monde U17 en 2014[4].

Statistiques NCAAModifier

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2015–2016 Connecticut 37 22 23.5 .493 .394 .837 3.4 2.2 1.0 0.2 11.0
2016–2017 Connecticut 37 37 32.1 .486 .420 .840 3.9 3.2 1.5 0.3 20.2
2017–2018 Connecticut 32 32 29.7 .530 .475 .835 4.5 3.8 1.2 0.2 17.4
2018–2019 Connecticut
Carrière[2] 106 91 28.4 .501 .429 .838 3.9 3.0 1.2 0.2 16.2

PalmarèsModifier

  • Championne NCAA 2016
  •   Médaille d'or U16 2013[4]
  •   Médaille d'or U17 2014[4]
  •   Médaille d'or aux Jeux olympiques de la jeunesse 2014[4]
  •   Médaille d'or au championnat des Amériques U18 2013 en 3x3[4]
  •   Médaille d'or au championnat du monde U18 2013 en 3x3[4]

Distinctions personnellesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Katie Lou Samuelson », WNBA (consulté le 25 mai 2019)
  2. a b et c (en) « Katie Lou Samuelson », sur Uconnhuskies.com (consulté le 25 mai 2019)
  3. (en) « On, off court, Samuelson is A-plus », sur Journal Inquirer (consulté le 25 mai 2019)
  4. a b c d e f g et h (en) « Katie Lou Samuelson », sur usab.com (consulté le 25 mai 2019)
  5. a et b (en) « Katie Lou Samuelson », sur Uconnhuskies.com (consulté le 25 mai 2019)
  6. a et b Gabriel Pantel-Jouve, « KATIE LOU SAMUELSON, UNE RECRUE DE CHOIX POUR CHARLEVILLE-MÉZIÈRES », bebasket.fr, (consulté le 25 mai 2019)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier