Karol Szajnocha

historien polonais

Karol Szajnocha (en français Charles), né le à Komarno et mort le à Lemberg, est un historien et poète autrichien.

Karol Szajnocha
Karol Szajnocha.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 49 ans)
LembergVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Formation
Activités
signature de Karol Szajnocha
signature
Grobowiec Szajnochów.jpg
Vue de la sépulture.

BiographieModifier

Karol Szajnocha naît le à Komarno[1]. Il étudie à Lemberg et passe, en raison de ses aspirations patriotiques, trois ans dans des prisons autrichiennes, de 1835 à 1837[2]. En 1843 il débute dans le Journal des modes, revue littéraire munie d'un tel titre dans le but de ne pas trop attirer l'attention de la censure[2]. La même année, il écrit son premier drame Stasio[2]. Il rédige en 1847 et 1848, la Semaine polonaise; en 1852-1854, le Journal littéraire; en 1856-1857, la Gazette de Lemberg[2]. En 1858 il perd la vue; malgré cela, il continue ses travaux littéraires et scientifiques[2]. Dans ses livres écrits dans un style poétique, plein de feu et très mouvementé, il évoque en même temps avec un grand criticisme les tableaux des époques historiques[2]. Son chef-d'œuvre est Jadwiga et Jagiełło (1855-1856, 3 vol.; 2° édition 1861, 4 vol.)[2]. Ses autres travaux d'histoire sont : Bolesław Chrobry (1848), la Première Renaissance de la Pologne (1849), Origine de la Pologne (1858), Esquisses historiques (1854-1869, 4 vol.), Deux années de notre histoire, 1646-1648, tableau des guerres contre les Cosaques (1865-1869, 2 vol.)[2]. Ses drames (Zonia, Gentilhome et Jeune Fille, la Fille du voiévode de Sandomir), et ses poésies possèdent une belle envergure[2]. Ses œuvres historiques sont réunies en dix volumes (Varsovie, 1876-1879)[2]. K. Kantecki les fait précéder d'une biographie[2]. Karol Szajnocha meurt le à Lviv[2]. Il est enterré au cimetière Lytchakivskiy.

RéférencesModifier

  1. Nadraga 2012, p. 106.
  2. a b c d e f g h i j k et l Bugiel 1901, p. 808.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externesModifier