Kanzan Egen

Kanzan Egen
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Takai district (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nom dans la langue maternelle
関山慧玄Voir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Autres informations
Religion
Maître
Shuho Myocho (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Kanzan Egen (関山慧玄/關山慧玄?) (1277–1360) est un moine bouddhiste de la secte rinzai du bouddhisme zen, fondateur du Myōshin-ji et un des principaux membres du courant Ōtōkan (en) existant[1] d'où est issu tout le zen rinzai moderne. Des siècles plus tard, l'empereur Meiji confère le nom posthume Muso Daishi (無相大師?) à Kanzan.

BiographieModifier

Kanzan Egen naît dans la province de Shinano le . Il commence à étudier le bouddhisme zen rizai auprès de Nanpo Jōmyō, qui a reçu la transmission dharma de Chine, et plus tard auprès de Shūhō Myōchō, élève de Nanpo Jōmyō[2]. Après la confirmation par Shūhō Myōchō de l'éveil spirituel de Kanzan Egen, Kanzan se rend dans la province de Mino et demeure dans les monts Ibuki pour un entraînement intensif.

Pendant ce temps, l'empereur Hanazono rappelle Kanzan dans la capitale pour aider à fonder un nouveau temple qui devient le Myōshin-ji.

Notes et référencesModifier

  1. (ja) « 禅の歴史(達磨・百丈・白隠等) », 臨黄ネット (consulté le )
  2. « 【Muso Daishi Kanzan Egen】無相大師 関山慧玄 », Myoshin-ji Homepage (consulté le )

Liens externesModifier