Ouvrir le menu principal
Ravana and Hanuman, Kalighat school of painting, c1880

Tandis que le pouvoir colonial réduisait à presque rien l'artisanat rural au XIXe siècle, les gens des villages migrèrent, pour survivre, vers Calcutta, la capitale britannique de l'époque. Simultanément, les écoles d'art et de peinture, suivant les canons de l'art traditionnel Moghol, ainsi que d'autres formes artistiques des écoles de peintures hindoues, commencèrent à perdre leurs mécènes habituels, en raison de la perte d'influence politique des élites locales.

C'est alors que la peinture dite Kalighat apparut pour tenter de combler le vide du monde de l'art au Bengale.

Les villageois qui confluaient vers Calcutta se rassemblaient autour d'un lieu nommé Kalighat, car c'est là que se trouve le famous temple très vénéré de la Déesse Kâlî.

Liens externesModifier