Ouvrir le menu principal

Kacem Kefi

chanteur et compositeur tunisien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kacem.
Kacem Kefi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
TunisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
قاسم كافيVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Kacem Kefi (arabe : قاسم كافي), né le à Sfax et mort le à Tunis[1], est un chanteur et compositeur tunisien.

BiographieModifier

Autodidacte de formation, Kacem Kefi s'affirme dès le début des années 1970 en tant que vedette de la chanson populaire[2]. Il débute son parcours à Radio Sfax avec plusieurs autres chanteurs tunisiens dont Ahmed Hamza[3]. Il rejoint par la suite la chorale de la troupe nationale à la Maison de la radio tunisienne sous la houlette du maestro Abdelhamid Ben Aljia[4]. Kacem Kefi ne se contente pas uniquement du chant mais il assure la composition d’un grand nombre de titres[5].

Connu par son travail de préservation du patrimoine musical tunisien populaire[3], il est également réputé pour un grand nombre de chansons dont Yamma, Hal Kamoun mnayn ya nana ou Ala bent el khala[5]. Il a dans son actif plus de 580 chansons[2].

Il est décoré des insignes d'officier de l'Ordre tunisien du mérite culturel[6].

Vie privéeModifier

Kacem Kefi s'est marié à quatre reprises[7].

En 2012, il perd son fils, âgé de 26 ans et ce drame familial l'a profondément marqué au point que ses apparitions artistiques deviennent rares[4],[8].

Il décède le à l'âge de 73 ans et est inhumé au cimetière du Djellaz après la prière de Dhor[9].

RéférencesModifier

  1. « Kacem Kefi, l’interprète de Ya Nana, n’est plus », sur nessma.tv, (consulté le 15 novembre 2018)
  2. a et b « Kacem Kéfi, l'artiste aux 600 chansons », sur turess.com, (consulté le 15 novembre 2018)
  3. a et b « La scène artistique tunisienne affligée par la perte aujourd'hui de Kacem Kéfi », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 15 novembre 2018)
  4. a et b « Décès de l’auteur-compositeur-chanteur Kacem Kefi », sur kapitalis.com, (consulté le 15 novembre 2018)
  5. a et b « Le chanteur Kacem Kéfi tire sa révérence », sur leaders.com.tn, (consulté le 15 novembre 2018)
  6. (ar) « Le ministère des Affaires culturelles déplore la disparition de Kacem Kéfi », sur babnet.net, (consulté le 15 novembre 2018)
  7. « La voix rauque de Kacem Kefi s’est éteinte », sur tunistribune.me, (consulté le 15 novembre 2018)
  8. Wafa Sdiri, « Tunisie : des jeunes agressent Kacem Kéfi au cimetière El Jallez », sur tunisienumerique.com, (consulté le 4 août 2017)
  9. « Décès du chanteur Kacem Kefi », sur webdo.tn, (consulté le 15 novembre 2018)