Junior Bridgeman

joueur de basket-ball américain

Junior Bridgeman
Image illustrative de l’article Junior Bridgeman
Fiche d’identité
Nom complet Ulysses Lee Bridgeman
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (67 ans)
East Chicago, Indiana
Taille 1,96 m (6 5)
Poids 95 kg (209 lb)
Situation en club
Poste Ailier, Arrière
Carrière universitaire ou amateur
1972-1975 Cardinals de Louisville
Draft de la NBA
Année 1975
Position 8e
Franchise Lakers de Los Angeles
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
1975-1976
1976-1977
1977-1978
1978-1979
1979-1980
1980-1981
1981-1982
1982-1983
1983-1984
1984-1985
1985-1986
1986-1987
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Bucks de Milwaukee
08,6
14,4
13,6
15,5
17,6
16,8
12,5
14,4
15,1
13,9
08,8
05,1

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Ulysses Lee "Junior" Bridgeman (né le , à East Chicago, Indiana) est un ancien joueur américain de basket-ball.

Bridgeman fut membre de l'équipe du lycée "East Chicago Washington", qui demeura invaincu (29-0) et remporta le titre de champion de l'État d'Indiana. Parmi ses coéquipiers se trouvaient Pete Trgovich (qui joua à UCLA) et Tim Stoddard (N.C. State), qui devint pitcher en Major League Baseball.

Arrière-ailier d'1,98 m issu de l'université de Louisville, Bridgeman fut sélectionné par les Lakers de Los Angeles en 1975 et transféré dans la foulée avec Brian Winters aux Bucks de Milwaukee contre Kareem Abdul-Jabbar. Bridgeman connaitra une carrière de 12 années en NBA, passée essentiellement avec les Bucks, inscrivant 11 517 points. Bien qu'il fût sixième homme la plupart de sa carrière, il inscrivit au moins 10 points de moyenne lors de neuf saisons consécutives. Il disputa 711 rencontres pour les Bucks, soit le record pour la franchise des Bucks, bien qu'il ne fût titulaire qu'à 105 reprises. Son maillot numéro 2 a été retiré par la franchise des Bucks en 1988.

Bridgeman est membre de Alpha Phi Alpha, la première fraternité établie pour des Afro-Américains.[1]

Reconversion économiqueModifier

Durant sa carrière à la NBA, il participe à des formations pendant la hors-saison pour apprendre le business model de franchise de Wendy's[1],[2]. Il investit dans la franchise avec rapidement plus de 100 restaurants avant de les vendre en 2016[1]. Sa société Manna détenait 450 restaurants aux États-Unis dont des franchises de Wendy's et Chili's (en)[3].

Le , Ulysses Bridgeman achète une usine d'embouteillage de Coca-Cola à Lenexa au Kansas et fonde la Heartland Coca-Cola Bottling Company[3]. En 2017, il fonde Bridgeman Foods et devient un embouteilleur pour The Coca-Cola Company[4]. Le , Bridgeman s'associe avec le canadien Larry Tanenbaum pour créer la Coca-Cola Canada Bottling et reprendre les activités canadien de Coca-Cola Refreshments Canada, soit 50 usines et centres de distributions et 5800 employés[5],[6].

RéférencesModifier

  1. a et b David Miller, « How A Former NBA Player Turned $350,000 into $400 Million », sur Black Wealth Channel, (consulté le 4 septembre 2018)
  2. David Schuyler, « Junior Bridgeman selling restaurant franchises to become Coca-Cola distributor », sur www.bizjournals.com, (consulté le 4 septembre 2018)
  3. a et b (en) Leslie Collins, « One of the highest-paid retired athletes will acquire Coke facility in Lenexa », sur Kansas City Business Journal, (consulté le 23 septembre 2020)
  4. Eric Mandel, « NBA legend, NHL entrepreneur joint venture completes Coca-Cola's bottling overhaul », sur www.bizjournals.com, (consulté le 4 septembre 2018)
  5. (en) « 120-Year-Old Coca-Cola Canada Bottling Operation Returns to Canadian Ownership », sur Business Wire, (consulté le 23 septembre 2020)
  6. (en) Leslie Collins, « Ex-NBA player Bridgeman ups his game with acquisition of Coca-Cola's Canadian bottling ops », sur Kansas City Business Journal, (consulté le 23 septembre 2020)

Liens externesModifier