Julie Nioche

chorégraphe française
Julie Nioche

Naissance
France
Activité principale Danseuse et chorégraphe
Style Danse contemporaine
Lieux d'activité Paris
Années d'activité Depuis 1995
Formation Conservatoire de Paris
Maîtres Odile Duboc

Julie Nioche, née en 1976, est une danseuse et chorégraphe contemporaine française[1].

BiographieModifier

Après des études au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, Julie Nioche devient à partir de 1995 interprète dans la compagnie d'Odile Duboc, puis travaille avec Hervé Robbe, Meg Stuart, Alain Buffard, et Emmanuelle Huynh, entre autres[1]. En 2000, elle décide de suivre des études de psychologie et suit une formation en ostéopathie (validée en 2008).

Elle développe ensuite ses propres projets et signe sa première chorégraphie XX en 2001 puis XX with Alice en 2002[2]. Julie Nioche collabore également à des projets communs avec Rachid Ouramdane au sein de la compagnie Fin Novembre qu'ils codirigent de 1996 à 2006.

Elle cofonde ensuite, en 2007, la compagnie A.I.M.E (pour Association d'individus en mouvements engagés)[3]. Certains de ses spectacles, comme Nos solitudes, ont parfois été rapprochés des arts du cirque et de la performance[4]. En 2011, Julie Nioche et sa compagnie sont en résidence au Cent Quatre à Paris[5]. Depuis 2008, elle a été artiste associée ou en résidence avec A.I.M.E. dans différents lieux : Le Vivat à Armentières, Le Manège de Reims, Le Forum au Blanc-Mesnil, L'Échangeur à Château-Thierry, Le Bateau feu à Dunkerque. En 2014-2015 elle est associée au projet Résodanse (au bout du monde!) rassemblant différents lieux du Nord-Finistère.

Julie Nioche est installée à Nantes depuis 2013.

Principales chorégraphiesModifier

 
Autour du projet Matter en 2008
 
Les Sisyphe donné en 2011 à Reims
  • 2001 : XX
  • 2002 : XX with Alice
  • 2003 : La Sisyphe / Les Sisyphe''
  • 2005 : H2O-NaCl-CaCO3
  • 2007 : Matter of fact / Héroïnes (avec Sir Alice)
  • 2008 : Matter / Women's matter
  • 2009 : No Matter / Lost Matter / Espace protégé
  • 2010 : Nos solitudes / Central Park / Brèves Suspensions''
  • 2011 : Contes tordus (avec Christophe Huysman)
  • 2012 : Voleuse[6] (en collaboration avec Virginie Mira)
  • 2013 : Sensationnelle (dispositif chorégraphique conçu avec Isabelle Ginot)
  • 2014 - En classe, spectacle pour enfants du CE1 à la 6e dans leur classe
  • 2014 : recréation de Matter pour le festival d'Avignon
  • 2016 : Nos amours
  • 2020 : Vague intérieur vague

Prix et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Biographie de Julie Nioche sur le site Individus et mouvements.
  2. Hervé Gauville, « Julie Nioche à fleur de peau », Libération, 6 avril 2002.
  3. Marion Thébaud, « Le nouveau souffle de la danse contemporaine », Le Figaro, 30 mai 2008.
  4. Rosita Boisseau, « Julie Nioche en apesanteur », Le Monde, 18 février 2011.
  5. Julie Nioche en résidence sur le site officiel du Cent Quatre.
  6. Nathalie Yokel, « Critique : Voleuse », La Terrasse no 206, 25 janvier 2013.
  7. Palmarès du prix de la critique sur le site du Prix du Syndicat de la critique.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :