Juan Pablo Villegas

coureur cycliste colombien

Juan Pablo Villegas Cardona, né le à Pácora (département de Caldas), est un coureur cycliste colombien des années 2000 et 2010, passé professionnel en 2011 dans l'équipe Colombia es Pasión-Café de Colombia. Il a ensuite couru pour l'équipe continentale Manzana Postobón, émanation de l'équipe 4-72 Colombia[1].

Juan Pablo Villegas
Denain - Grand Prix de Denain, 13 avril 2017 (B008).JPG
Juan Pablo Villegas lors du Grand Prix de Denain 2017.
Informations
Nom de naissance
Juan Pablo Villegas CardonaVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles

Repères biographiquesModifier

Année 2012Modifier

À la suite de la défection de son principal sponsor, l'équipe Colombia es Pasión perd son statut d'équipe continentale professionnelle[2] et redémarre la saison 2012 au plus haut niveau national[3]. Seuls deux coureurs sont conservés de l'effectif 2011, Juan Pablo Villegas et Sebastián Salazar.

Le 29 février, il commence sa saison sur route par la Vuelta al Valle, première course par étapes du calendrier national colombien. L'épreuve commence par un prologue disputé sous la forme d'une poursuite par équipes de trois coureurs sur le vélodrome Alcides Nieto Patiño de Cali, sur une distance de 2 000 mètres, soit huit tours. Le trio, composé de Sebastián Salazar, Carlos Urán et Juan Pablo Villegas, le remporte. Villegas revêt, à cette occasion, le maillot de leader[4]. Le lendemain, celui-ci devance le sprint du peloton, en s'échappant à 1 500 mètres de l'arrivée, il s'impose avec onze secondes d'avance et conserve la tête du classement[5]. Le jour suivant, son coéquipier Carlos Urán remporte la victoire, dans un sprint massif[6]. La troisième étape, se terminant par vingt kilomètres d'ascension, est fatale à Juan Pablo Villegas, alors leader de l'épreuve[7]. Le contre-la-montre qui clôt l'épreuve lui permet cependant, en terminant deuxième de l'étape, de remonter au sixième rang du classement général[8].

Après avoir été ralenti dans sa progression par un virus contracté lors de la Clásica de Anapoima, Villegas se retrouve dans l'échappée qui prend près de quatre minutes d'avance sur les principaux favoris, lors de la première étape de la Vuelta a Cundinamarca. Il fausse compagnie à ses compagnons de fugue et s'impose en solitaire. Il endosse, du même coup, le maillot de leader. Les étapes suivantes ont un profil privilégiant des qualités de grimpeur[9], et Villegas ne peut lutter pour la victoire finale. Il termine néanmoins huitième au classement général final[10].

Le 15 décembre, après quatre ans de fiançailles, il se marie avec sa compagne à Medellín[11].

Année 2013Modifier

Dès le début de la saison, il obtient de bons résultats. À la Clásica José María Córdova de Rionegro, il finit trois fois dans les trois premiers aux arrivées d'étapes, ce qui lui permet de terminer deuxième, juste derrière Óscar Sevilla[12]. À la Vuelta al Valle qui démarre véritablement la saison cycliste colombienne, à la fin mars, il termine deuxième du sprint massif, concluant la troisième étape[13]. Le lendemain, il gagne un contre-la-montre qui lui permet d'endosser le maillot de leader[14]. À la différence de l'année précédente et à la faveur d'une étape décisive aux pourcentages moins accentués qu'en 2012, Villegas conserve la tête à l'issue de la dernière étape et remporte la Vuelta al Valle del Cauca[15]. Après de nombreuses places dans les dix premiers d'une course par étapes, Villegas réussit, enfin, à s'adjuger son premier titre[16].

Année 2015Modifier

En décembre 2014, il annonce poursuivre sa carrière dans l'équipe continentale américaine SmartStop[17]. Faute de financement, le projet tourne court et il est obligé de retourner en Colombie. L'équipe nationale Manzana Postobón, émanation de la formation 4-72 Colombia l'accueille fin avril[1]. Après avoir révélé des "dysfonctionnements" dans la lutte anti-dopage dans le cyclisme colombien, il est victime de harcèlements. Malgré le soutien de son équipe, ceux-ci le contraignent à mettre un terme à sa carrière professionnelle, le 1er juillet. Pour sa reconversion, il indique que ses racines sont dans les plantations de café. Il veut faire fructifier le travail de sa famille dans cette industrie agro-alimentaire, en voulant travailler à l'exportation[18].

Année 2016Modifier

Pourtant en 2016, la formation Manzana Postobón, redevenant équipe continentale, l'inscrit comme membre de son effectif sur les listes de l'UCI.

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI America Tour 19e[19] 116e[20] 119e[21] 21e[22] 307e[23]
UCI Europe Tour 1406e[24]
UCI Asia Tour 473e[25]

RéférencesModifier

  1. a et b (es)« Villegas vuelve a casa: “Postobón me dio la oportunidad de regresar” », sur www.ciclismointernacional.com, (consulté le 1er mai 2015)
  2. (es) « Seguirán rondando », sur elperiodicodeportivo.com.co, (consulté le 23 septembre 2012)
  3. (es) « El equipo 472-Colombia es pasión estará en la temporada 2012 », sur www.ciclismodecolombia.com, (consulté le 23 septembre 2012)
  4. (es)« Juan Pablo Villegas, primer líder de la Vuelta al Valle », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 23 septembre 2012)
  5. (es)« Juan P. Villegas gana etapa y mantiene el liderato de la Vuelta al Valle », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 23 septembre 2012)
  6. (es)« Vuelta al Valle: Carlos Urán gana la etapa en Roldanillo. Juan Pablo Villegas sigue de líder », sur revistamundociclistico.com, (consulté le 23 septembre 2012)
  7. (es)« Báez ganó de nuevo la etapa reina y va por su 4° título », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 23 septembre 2012)
  8. (es)« Vuelta al Valle: 4º título para Giovanny Báez. El venezolano Carlos Galviz ganó la CRI final  », sur revistamundociclistico.com, (consulté le 23 septembre 2012)
  9. (es) « Vuelta a Cundinamarca: Juan Pablo Villegas gana en Simijaca y se viste de líder en la prueba », sur revistamundociclistico.com, (consulté le 28 septembre 2012)
  10. (es) « Les différents classements de la Vuelta a Cundinamarca », sur docs.google.com (consulté le 28 septembre 2012)
  11. (es)« Últimas noticias del equipo 4-72 Colombia para la temporada 2012 », sur revistamundociclistico.com, (consulté le 24 janvier 2013)
  12. (es) « Epm –Une acaparó de nuevo el podio rionegrero », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 16 avril 2013)
  13. (es)« Vuelta al Valle, 3ª Etapa: Marlon Pérez ganador, Roldán sostiene la casaca de líder », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 23 mars 2013)
  14. (es)« Vuelta Valle, etapa 4: Juan Pablo Villegas (472 Colombia) vuelve a lucir en una crono », sur www.nuestrociclismo.com (consulté le 23 mars 2013)
  15. (es)« Vuelta al Valle: Juan P. Villegas logra su 1er gran título general », sur www.nuestrociclismo.com (consulté le 25 mars 2013)
  16. (es)« Vuelta al Valle: Juan P. Villegas logra su 1er gran título general, cf onglet Juan Villegas », sur www.nuestrociclismo.com (consulté le 25 mars 2013)
  17. (es)« Juan Pablo Villegas, del 4-72 al SmartStop: “Esta posibilidad llega en muy buen momento” », sur www.ciclismointernacional.com, (consulté le 1er mai 2015)
  18. (es)« Amenazas y el fin de un sueño. Entrevista con Juan Pablo Villegas sobre el fin de su carrera como ciclista. », sur www.alpsandes.com, (consulté le 9 août 2015)
  19. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  20. (en) « UCI America Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  21. (en) « UCI America Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  22. (en) « UCI America Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  23. (en) « UCI America Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)
  24. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  25. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :