Ouvrir le menu principal

Juan Cortina

personnalité politique mexicaine

Juan Cortina
Illustration.
Portrait photographique de Juan Nepomuceno Cortina.
Fonctions
Gouverneur de l'état de Tamaulipas
Prédécesseur Manuel Ruiz
Successeur José María Carvajal
Gouverneur de l'état de Tamaulipas
Président Benito Juárez
Prédécesseur Francisco de León
Successeur José María Carvajal
Président de la République du Rio Grande
Biographie
Nom de naissance Juan Nepomuceno Cortina Goseacochea
Surnom Le Robin des Bois du Rio Grande,
Cheno Cortina,
Le voleur rouge du Rio Grande
(Red Robber of the Rio Grande)
Date de naissance
Lieu de naissance Camargo ,
Tamaulipas,
Drapeau du Mexique Mexique
Date de décès (à 70 ans)
Lieu de décès Azcapotzalco,
Mexico District fédéral,
Drapeau du Mexique Mexique
Profession Médecin,
journaliste

Juan Cortina

Juan Nepomuceno Cortina Goseacochea (1824–1894), aussi connu par ses surnoms Cheno Cortina et le Voleur Rouge du Rio Grande, était un éleveur, politicien, leader militaire, hors-la-loi et héros folklorique mexicain. Il est célèbre pour avoir mené une force paramilitaire mexicaine lors d'événements appelés « guerres de Cortina », en 1859-1861, contre l'armée américaine, les Texas Rangers et la milice locale de Brownsville (Texas), dans la région de la vallée du Rio Grande.

Il fut à plusieurs reprises gouverneur de Tamaulipas, entre 1864 et 1866, et président de la République du Rio Grande en 1840.

Sommaire

BiographieModifier

Enfance et familleModifier

Juan Nepomuceno Cortina Goseacochea, fils de Estéfana Goceascochea de Cavazos et de Trinidad Cortina, nait le , à Camargo dans l'état de Tamaulipas, au Mexique. Ses parents étaient de riches éleveurs de bétail et sa mère possédait notamment de nombreuses terres aux environs de Brownsville, sur la rive nord du Río Grande, et de Matamoros sur l'autre rive du même fleuve[1]. Vers 1840, il devient l'administrateur que sa mère possédait au nord du fleuve dans la zone dont la souveraineté était contestée au Mexique par le Texas.

Pendant la guerre Américano-MexicaineModifier

En 1846 en histoire, et alors que la Guerre américano-mexicaine bat son plein, Juan Cortina, qui est âgé de 22 ans, s'engage dans l'armée mexicaine sous les ordres du général Mariano Arista. Mariano Arista le charge d'organiser des troupes de cavalerie locales, composée de « Vaqueros » (« Cowboys »), dont l'objectif consistait à contenir l"avance des troupes du général Zachary Taylor[2].

Notes et référencesModifier