Jour noir

Un jour noir ou une journée noire est, selon une expression courante faisant appel au sens figuré de la couleur noire[1], une date à laquelle un événement aux conséquences graves, voire tragiques, a frappé une personne ou un ensemble de personnes (communauté, pays, ensemble géopolitique, etc.).

L'exemple le plus connu est celui du , baptisé « Black thursday » (« jeudi noir ») parce qu'il vit se produire le krach boursier à l'origine de la Grande Dépression qui a frappé l'économie mondiale.

Si, dans la culture populaire, la « journée noire » fait généralement référence à un moment qui a profondément déstabilisé ou marqué négativement une partie significative de la population d'un pays, voire du monde, comme les attentats du 11 septembre 2001 dont les répercussions se sont étendues à la quasi-totalité de la politique mondiale, il peut aussi s'agir, à l'échelle individuelle, d'une expression employée pour désigner une journée difficile, par un procédé d'exagération. Ainsi, une personne pourra dire avoir passé une « journée noire » si cette dernière s'est caractérisée par des difficultés notables dans les cadres professionnel, économique, relationnel, etc.

RéférencesModifier

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de « noir » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales : « Au fig. [...] Qui inspire de l'inquiétude, de la mélancolie; qui est terrifiant. [...] — [En parlant du moment où des événements fâcheux ont lieu] Aux jours noirs de l'été 40, dans la débâcle générale (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 273) »

Articles connexesModifier