Ouvrir le menu principal

Le comte Joseph de Talhouët de Boishorand ( à Quelneuc, Morbihan - / 7 fructidor an XII, Rennes[1]) fut président à mortier du parlement de Bretagne et maire de Rennes de 1790 à décembre 1792.

BiographieModifier

Conseiller le 5 décembre 1770, puis président à Mortier au Parlement de Bretagne du 17 avril 1776 à 1789, député en Cour par ledit Parlement en 1788, président désigné par le Roi, de la Chambre de vacation formée à Rennes en janvier 1790, maire de Rennes en 1790, membre du Directoire départemental d'Ille-et-Vilaine, bientôt démissionnaire pour protester contre les excès de la Révolution ; incarcéré comme suspect à la prison de la Trinité de Rennes le 7 germinal an II (27 mars 1794), relaxé après quatre mois de captivité.

RéférencesModifier

  1. Archives municipales de Rennes, Registre des décès (an XII), cote 4E12, p. 266/303.

BibliographieModifier