Joseph Tonda

sociologue congolais
Joseph Tonda
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalités
Formation
Activités

Joseph Tonda, né en 1952, est un sociologue et anthropologue congolais-gabonais.

BiographieModifier

Spécialiste des cultures, sociétés et politiques congolaise et gabonaise, il est professeur de sociologie à l'université Omar-Bongo de Libreville[1]. Il intervient aussi régulièrement comme formateur à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS), à Paris[2].

Joseph Tonda est titulaire d'un doctorat, obtenu à l'université de Grenoble, et d'habilitation à diriger des recherches, obtenue en 2003 à l'EHESS.

Il est notamment l'auteur de l'ouvrage Le souverain moderne, une analyse de l'État moderne en Afrique centrale équatoriale.

PublicationsModifier

OuvragesModifier

  • Le souverain moderne : le corps du pouvoir en Afrique centrale, Congo et Gabon. Paris: Karthala, collection "Hommes et Sociétés", 2005.
  • La guérison divine en Afrique centrale. Paris: Karthala, 2002[3].
  • Les églises et la société congolaise aujourd'hui, économie religieuse de la misère en société postcoloniale, eds. Joseph Tonda and Jean-Pierre Missie, L'Harmattan, collection "Études africaines", 2007.
  • L'impérialisme postcolonial, critique de la société des éblouissements. Paris: Karthala, collection "Les Afriques", 2015.

ArticlesModifier

  • "Penser contre l’impérialisme noir", in revue Dé(s)générations no 23, "Prévoir avec l'Afrique, agir dans le monde qui vient" (dir. Arnaud Zohou), [4].
  • "Pentecôtisme et 'contentieux matériel' transnational en Afrique centrale. La magie du système capitaliste," in Social Compass 58:1 (2011) 42-60.
  • “Le Mausolée Brazza, corps mystique de l'´État congolais ou corps du 'négatif'” in Cahiers d'études africaines 198-199-200. 2010[5].
  • “Omar Bongo Ondimba, Paradigme du Pouvoir Postcolonial,” in Politique africaine no. 114, .
  • ″La violence de l'imaginaire des enfants-sorciers,″ in Cahiers d'études africaines 189-190.2008[6].
  • “Entre communautarisme et individualisme: la 'tuée tuée', une figure-miroir de la déparentélisation au Gabon,” in Sociologie et sociétés, 39:2 (2007): 79-99.
  • “Des affaires du corps aux affaires politiques: le champ de la guérison divine au Congo,” in Social Compass 48:403, 2001[7].
  • “Le syndrome du prophète, Médecines africaines et précarités identitaires,” in Cahiers d'études africaines 161. 2001[8].
  • “Enjeux du deuil et négociation des rapports sociaux de sexe au Congo,” in Cahiers d'études africaines 157. 2000[9].

RéférencesModifier

  1. « TONDA JOSEPH », sur ird.fr
  2. « Liste des enseignants », sur enseignements.ehess.fr (consulté le 18 mars 2019)
  3. Emmanuelle Kadya Tall, « Tonda, Joseph. — La guérison divine en Afrique centrale (Congo, Gabon) », Cahiers d'études africaines, vol. 44, no 176,‎ , p. 982–985 (ISSN 0008-0055, lire en ligne)
  4. « de(s)générations 23 », sur De(s)générations (consulté le 30 octobre 2019)
  5. http://etudesafricaines.revues.org/14170
  6. Joseph Tonda (Christine Henry, Emmanuelle Kadya Tall), « La violence de l’imaginaire des enfants-sorciers », Cahiers d'études africaines, vol. 48, nos 189-190,‎ , p. 325–343 (ISSN 0008-0055, DOI 10.4000/etudesafricaines.10872, lire en ligne)
  7. (en) Joseph TONDA, « Des affaires du corps aux affaires politiques: le champ de la guérison divine au Congo », Social Compass, vol. 48, no 3,‎ , p. 403–420 (ISSN 0037-7686, DOI 10.1177/003776801048003007, lire en ligne)
  8. Joseph Tonda, « Le syndrome du prophète », Cahiers d'études africaines, vol. 41, no 161,‎ , p. 139–162 (ISSN 0008-0055, DOI 10.4000/etudesafricaines.69, lire en ligne)
  9. Joseph Tonda, « Enjeux du deuil et négociation des rapports sociaux de sexe au Congo », Cahiers d'études africaines, vol. 40, no 157,‎ , p. 5–24 (ISSN 0008-0055, DOI 10.4000/etudesafricaines.1, lire en ligne)

Liens externesModifier