Joseph Reagle

universitaire américain
Joseph Michael Reagle Jr.
Description de cette image, également commentée ci-après
Joseph Reagle, 2008
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Diplôme
Profession
Activité principale
Études de Wikipédia, des commentaires en ligne et de l'écart entre les sexes de la culture libre

Joseph Michael Reagle Jr. est un universitaire dont l'objet de recherche est la technologie et Wikipédia. Il est professeur adjoint en études sur la communication à l'université Northeastern, et professeur agrégé au Berkman Center for Internet & Society de l'université Harvard.

CarrièreModifier

Reagle a été longtemps membre du World Wide Web Consortium.

En 2002, il est listé parmi les TR35 du magazine MIT Technology Review[1].

OuvragesModifier

  • 2012 : Good Faith Collaboration[2],[3],[4]
    À propos de Wikipédia, son histoire, la vie réelle de l'encyclopédie, les précurseurs théoriques et la culture qu'elle a développée autour d'elle
  • 2015 : Reading the Comments (en)[5],[6],[7]
    À propos de la nature des commentaires laissés sur les pages de YouTube, Amazon et les forums de discussion

Notes et référencesModifier

  1. « Innovator Under 35 : Joseph Reagle, 29 - MIT Technology Review », sur MIT Technology Review (consulté le ).
  2. Joseph M. Reagle Jr, Good Faith Collaboration: The Culture of Wikipedia, Boston, Massachusetts, MIT Press, (ISBN 978-0-262-01447-2, OCLC 699490862), p. 256
  3. Humphreys Lee, « Good Faith Collaboration: The Culture of Wikipedia », Journal of Communication, vol. 61, no 2,‎ , E1–E4 (DOI 10.1111/j.1460-2466.2011.01545.x)
  4. Nathaniel Tkacz, Wikipedia and the Politics of Openness, University of Chicago Press, , 49, 107, 133 p. (ISBN 9780226192444, lire en ligne)
  5. Zoe Williams, « Reading the Comments by Joseph M Reagle Jr review – what do our responses below the line tell us about ourselves? », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Mark O'Connell, « It's Comments All the Way Down », The New Yorker,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. Philip Di Salvo, « Perché dobbiamo leggere i commenti », Wired,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externesModifier