Ouvrir le menu principal

John George Woodroffe

indianiste britannique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avalon (homonymie).
John Woodroffe
Fonction
Juge
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
BeausoleilVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Britannique, Britannique (jusqu'au )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Religion

John George Woodroffe (1865-1936) est un indianiste anglais, qui a publié plusieurs ouvrages sur le tantrisme sous le nom de plume d'Arthur Avalon[1].

Éléments biographiquesModifier

Il fait des études de droit à l'University College d'Oxford. Il est avocat, puis juge à la Haute Cour de Calcutta. Il produit les première traductions et interprétations occidentales de tantras, aidé par ses études auprès d'experts bengalis, notamment Atal Behari Ghose. Vers la fin de sa vie, il est professeur de droit indien à l'université d'Oxford[2].

John Woodroffe travailla avec Lama Kazi Dawa Samdup qu'il a connu initialement quand il était l’interprète en chef attaché à S. E. Lochen Satra (1860-1923), plénipotentiaire tibétain auprès du gouvernement des Indes. Woodroffe écrivit la postface du Livre des morts tibétain traduit par Samdup et édité par Walter Evans-Wentz[3].

FamilleModifier

Kathleen Taylor indique que l'épouse de Woodroffe, Ellen Elizabeth Grimson [4](° 1877, mariage en 1902), lui a survécu jusqu'en 1944 à Menton et que leur domicile fut pillé à deux reprises. Leur fils James (1909 - 1995) explique ainsi l'absence de toute archive familiale de même que la perte de la collection d'art accumulée par son père. Le couple a aussi eu deux filles Barbara († 1925) et Nancy († 1973).

En octobre 1922, l'ancien haut magistrat occupe quelque temps en Normandie l'île du Château qu'il baptise Avalon [5] et signe l'un de ses écrits des Andelys de son pseudonyme Arthur Avalon, en référence à la légende arthurienne. On sait qu'il était sur cette île depuis 1909 [6].

OuvragesModifier

En anglais (sélection)Modifier

Traduits en françaisModifier

  • La puissance du serpent : Le tantrisme expliqué aux Occidentaux, Dervy-Livres, (1re éd. 1971) (ISBN 9782844549259)
  • La doctrine du mantra, Éditions Orientales, (1re éd. 1979) (ISBN 9782862180168)
  • Introduction à l'Hindouisme tantrique : concepts et pratiques, Dervy-Livres, (1re éd. 1983), 220 p. (ISBN 9782850761683)

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Notice d'autorité de personne de la BNF.
  2. (en) Edward Quinn, Critical Companion to George Orwell, Infobase Publishing, (lire en ligne).
  3. Kathleen Taylor, Sir John Woodroffe, Tantra and Bengal: 'An Indian Soul in a European Body?, p. 210
  4. Woodroffe, Ellen Elizabeth Grimson lady sur worldcat [1].
  5. The Serpent Power [2].
  6. Mémoires du Muséum national d'histoire naturelle, Volume 11, 1939 [3]