John Davis (haltérophilie)

John Henry Davis ( - )[1] est un haltérophile américain. Il est invaincu de 1938 à 1953[2], remportant deux titres olympiques, six titres mondiaux et douze titres nationaux. Il établit seize records du monde [3] .

John Davis
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
AlbuquerqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Sport

BiographieModifier

Originaire de Brooklyn, à New-York, John Davis s'engage en 1941 et sert dans l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, dans le Pacifique. Il est autorisé à retourner aux États-Unis en 1942 et 1943 pour participer à des compétitions, possibilité qu'il n'aura pas les deux années suivantes [4]. Pendant la majeure partie de sa carrière d'haltérophile, soit dix-neuf ans, il représente le York Barbell Club.

John Davis se fait connaître en remportant la couronne mondiale des poids mi-lourds à l'âge de 17 ans, à Vienne, en 1938. Il reste invaincu jusqu'en 1953, quand il termine deuxième aux championnats du monde en raison d'une blessure à la cuisse [5]. À son apogée, il détient tous les records du monde de sa catégorie et, aux championnats nationaux de 1951, il devient le premier homme à franchir la barre des 400 livres en soulevant 402 livres . Il prend sa retraite en 1956 après une grave blessure à la jambe [3].

Il succombe à un cancer en 1984, à Albuquerque, au Nouveau-Mexique [3]. Il rejoint le Temple de la renommée olympique des États-Unis en 1989[6].

RéférencesModifier

  1. Kiiha, « John Davis: A Tribute to super athlete », Lift Up,
  2. « Weightlifter Davis continues 14-year winning streak », IOC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. a b et c John Davis. chilovski. net
  4. Shurley, « Unequaled Yet Never Equal: The Portrayal of John Davis in Strength & Health Magazine, 1938–1957 », Iron Game History, vol. 13 & 14, no 4 (Vol. 13) and 1 (Vol. 14),‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Murray, « Olympic Weightlifting Legend – John Davis », Strength & Health,‎ (lire en ligne)
  6. « John Davis », teamusa.org, U.S. Olympic and Paralympic Hall of Fame (consulté le )
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « John Davis (weightlifter) » (voir la liste des auteurs).

Liens externesModifier