Ouvrir le menu principal

Joanne Liu

pédiatre, professeur et présidente de Médecins Sans Frontières
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Liu.

Joanne Liu (chinois traditionnel : 廖滿嫦) est une femme médecin québécoise née à Québec le (54 ans). Elle est présidente de l'organisme Médecins sans frontières (MSF) depuis juin 2013[1].

Joanne Liu est pédiatre à l'hôpital Ste-Justine de Montréal depuis 2000[2] et au Centre hospitalier de l'Université de Montréal[3]. Elle est également professeur associé à l'Université de Montréal[4].

Elle fait partie du Time 100 de 2015[5].

Jeunesse et formationModifier

Joanne Liu naît à Québec. Sa famille, originaire de Taishan (Guangdong), tient un restaurant chinois (en).

À l'âge de 13 ans, elle est marquée par sa lecture de Et la Paix dans le monde docteur, un ouvrage sur les expériences d'un médecin au sein de MSF lors de la l'invasion soviétique de l'Afghanistan. C'est à partir de ce moment qu'elle rêve de travailler pour l'organisation Médecins Sans Frontières[6].

Lors de ses études, elle fait un voyage au Mali avec Carrefour International[1]. Elle obtient un diplôme de la Faculté de médecine de l'Université McGill et complète une spécialisation en pédiatrie au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, puis en urgence pédiatrique au Bellevue Hospital de la New York University School of Medicine. Elle obtient ensuite un International Master's in Health Leadership de la faculté de management Desautels (en) de l'université McGill.

CarrièreModifier

Joanne Liu rejoint MSF en 1996 lors d'une intervention en Mauritanie. Elle fait ensuite partie des équipes médicales de MSF entre autres durant le séisme et tsunami de 2004 dans l'océan Indien, l'épidémie de choléra en Haïti, l'aide à des réfugiés somaliens au Kenya. Elle travaille dans plusieurs zones de conflits situées dans des régions telles la Palestine, la République centrafricaine et le Darfour[7].

De 1999 à 2002, elle est gestionnaire de projets au bureau de MSF à Paris. Elle devient par la suite Présidente du conseil d'administration de MSF Canada, poste qu'elle occupe de 2003 à 2009[8]. Le 7 octobre 2015, à la suite d'un bombardement par les troupes américaines en Afghanistan de l'hôpital centre de traumatologie de Kunduz géré par MSF, Joanne Liu requiert une enquête indépendante. [9]. Ce médecin a participé au dernier épisode de la saison de 2016 de Tout le monde en parle le 1er mai 2016 en lien avec les bombardements d’hôpitaux en lieu de guerre comme en Syrie et dans les pays musulmans. Et elle a délivré un discours le 3 mai 2016 en lien avec le vote de la résolution sur les soins de santé dans les conflits armés devant le Conseil de Sécurité des Nations unies[10].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Dr. Joanne Liu Elected President of Médecins Sans Frontières (MSF) International », McGill University,
  2. Mathieu-Robert Sauvé, « Dre Joanne Liu - Médecine sans frontières », Les DIPLÔMÉS, , p. 22-23
  3. Martin Beauséjour, « La Dre Joanne Liu », La Presse, (consulté le 8 octobre 2015)
  4. (en) « Joanne Liu: doctor without borders », Université de Montréal,
  5. (en) Tom Frieden, « Joanne Liu », sur http://time.com, (consulté le 8 octobre 2015)
  6. (en) « Biography », sur drjoanneliu.com
  7. (en) « Dr Joanne LIU new International President of MSF », sur www.msf-seasia.org,
  8. « Présidence internationale », sur http://www.msf.ca (consulté le 8 octobre 2015)
  9. (en) « Obama Issues Rare Apology Over Bombing of Doctors Without Borders Hospital in Afghanistan », The New York Times,
  10. « Hôpitaux en temps de guerre : « Le travail ne fait que commencer » Joanne Liu », sur Radio Canada International

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :