Jestofunk

groupe de musique italien
Jestofunk
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Activité
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genres artistiques

Jestofunk est un groupe de musique de jazz/funk italien crée en 1991 et composé de Alessandro Staderini, Francesco Farias et Claudio Rispoli[1],[2],[3].

HistoireModifier

Le groupe Jestofunk est né en 1991 grâce à la collaboration entre les trois DJ italiens Alessandro « Blade » Staderini, Francesco Farias et « Claudio Mozart » Rispoli. Il a débuté avec le single I'm Gonna Love You, l'une des premières expériences entre le son funky et les rythmes et sons modernes. Il a été l'un des groupes italiens les plus célèbres des années 1990 à l'étranger, notamment pour ses deux tubes Can We Live (avec CeCe Rogers) et Say It Again[1].

Leur premier album, Love in a Black Dimension, se classe en 32e position du hit-parade autrichien[4]. Universal Mother est 8e en Autriche, 27e en Suisse et 44e en France dans le Top Albums[5],[6]. Seventy Miles From Philadelphia est 14e en Autriche et 67e en Suisse[7]. Anthology est 43e en Autriche[8]. Le single Disco Queen culmine en 84e position du UK Singles Chart[9].

Le titre Jestofunk: the anthology est écoulé à plus d’un million d’exemplaires à travers le monde et le collectif remporte le Gold Award pour l'ensemble de sa carrière[10].

La chanson Say It Again est utilisée dans des spots publicitaires pour le Tatoo de France Télécom et pour Candia[11].

DiscographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Valentine, « Jestofunk, incendie sur la piste de danse », sur La Fessée Musicale (consulté le ).
  2. (en) Jason Ankeny, « Jestofunk - Overview », sur Allmusic, Rovi Corporation,
  3. (en) Mark Dezzani, « Acts Sent From Italy », sur Billboard (magazine), Prometheus Global Media, , p. 52.
  4. (de) « Jestofunk - Love in a Black Dimension », sur Austriancharts (consulté le )
  5. (de) « Jestofunk - Universal Mother », sur Austriancharts (consulté le )
  6. « Jestofunk - Universal Mother », sur Charts in France (consulté le )
  7. (de) « Jestofunk - Seventy Miles From Philadelphia », sur Austriancharts (consulté le )
  8. (de) « Jestofunk - Anthology », sur Austriancharts (consulté le )
  9. (en) « Disco Queen - full Official Chart History », sur Official Charts Company (consulté le )
  10. « Jestofunk - Toute sa biographie », sur Chérie FM.fr, cheriefmradio (consulté le ).
  11. « Jestofunk / Say It Again dans 2 spots TV », sur Musique de pub (consulté le )
  12. (es) « Jestofunk », sur senscritique.com (consulté le ).

Liens externesModifier