Jean de Rouen

Sculpteur français dont l'essentiel des ouvrages ont été réalisés au Portugal
Jean de Rouen
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Jean de Rouen, en portugais João de Ruão (vers 1480 - 1580) est un sculpteur français actif en Normandie avant d'aller travailler au Portugal à la demande du roi Manuel Ier. Actif de 1510 à 1572, il a été un sculpteur important de la Renaissance portugaise.

BiographieModifier

 
La porte Especiosa de la cathédrale Vieille de Coimbra.
 
Portail de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption d'Atalaia.

Son apprentissage s'est fait en Normandie, sur les chantiers de Gisors et de la cathédrale Notre-Dame de Rouen, où il a probablement collaboré au tombeau des cardinaux d'Amboise.

Entre 1490 et 1520, plusieurs artistes français ont quitté la France pour aller travailler au Portugal ou en Italie.

Il a été appelé au Portugal par le roi Manuel, en 1518. Il s'est installé à Coimbra. Il y a réalisé la chaire de l'église du monastère de la Sainte-Croix de Coimbra[1], œuvre de style français.

On lui attribue encore des vierges ainsi que le retable de Jean-Baptiste pour le couvent de Celas.

Il a réalisé vers 1528 la sculpture de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption de la freguesia d'Atalaia dans la commune de Vila Nova da Barquinha dont les plans ont été faits par João de Castilho[2]. Il a réalisé le portail de l'église.

Il a collaboré pendant plus de cinquante ans avec Diogo de Castilho.

En 1530, il a rénové la Porta Especiosa à la cathédrale vieille de Coimbra, il y a introduit le style Renaissance.

En 1537, avec Diogo de Castilho, il a commencé la construction du nouveau monastère de la Serra do Pilar, dans la freguesia de Santa Marinha sur la commune de Vila Nova de Gaia[3].

Vers 1542, il a exécuté le retable de Chapelle du Très saint sacrement de l'église paroissiale de Cantanhede représentant Notre-Dame du Rosaire[4].

À Coimbra, dans les années 1546-1549, on retrouve son nom dans la documentation de l'église de la Miséricorde et sur le collège des Arts

Dans les années 1550, il a travaillé à la cathédrale de Guarda où il a réalisé le grand retable en pierre de Ança, ouvrage dans lequel il s'ouvre à l'influence du maniérisme[5]

Dans un style plus sévère, il exécute la décoration de la chapelle du Trésorier à Saõ Domingos (1559-1565).

En 1559, il a commencé à discuter avec l'université de Coimbra de la construction de l'église Sam Salvador de Bouças ou du Bom Jesus de Matosinhos, qui devait être réalisée en 4 ans. En fait, il a fallu 20 ans pour la réaliser. Elle a été terminée par un autre sculpteur, en 1579, Tomé Velho[6]. L'église a été entièrement rénovée au XVIIIe siècle.

L'absidiole nord de la cathédrale vieille de Coimbra avait été sculptée par Nicolas Chantereine. En 1566, Jean de Rouen a terminé la sculpture de la décoration renaissance et y a réalisé un retable avec Jésus et les apôtres.

FamilleModifier

Il est le père de Jerónimo de Ruão.

Notes et référencesModifier

SourceModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Joaquim Martins Teixeira de Carvalho (1861-1921), João de Ruão e Diogo de Castilho, p. 35, Coimbra, Imp. da Universidade, 1921 Biblioteca Nacional de Portugal - Texte
  • Nelson Borges Correia, Annick Barral, João de Ruão, escultor de Renascença coimbrã = Jean de Rouen, sculpteur de la Renaissance à Coĭmbre, Instituto de Historia da Arte, Coimbra, 1980

Article connexeModifier

Liens externesModifier