Jean de Médicis (1567-1621)

Jean de Médicis
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean de Médicis
Nom de naissance Giovanni de' Medici
Naissance
Florence
Décès (à 54 ans)
Murano
Nationalité Italien
Profession
Famille

Don Jean de Médicis (en italien : Giovanni de' Medici, est né à Florence le , et mort à Murano le ) est un commandant militaire, qui fut diplomate et architecte italien.

BiographieModifier

Jean de Médicis est le fils illégitime de Cosme Ier de Médicis, grand-duc de Toscane, et d'Éléonore d'Albizzi. Il a été plus tard légitimé par son père. Né cinq ans après la mort de son frère, Jean reçut le même nom. Il s'installa en Espagne où il commença une carrière militaire. Il a épousé Livia del Vernazza, avec qui il eut deux fils : Gianfrancesco Maria (1619–1689) et une autre, mort encore enfant. En 1598, il est fait grand d'Espagne et ambassadeur de Florence à Madrid. En 1600, maître de champ pour l'armée impériale, son plus grand titre était celui de commandant en chef de l'armée de la République de Venise (1616-1617). Il était avec sa nièce, Marie de Médicis, quand celle-ci devint reine de France. Mais suite à plusieurs disputes avec Concino Concini, il décida de quitter la Cour de France, et s'illustra en Hongrie[1]. Lors d'un voyage de retour chez lui, il attrapa la variole à Padoue et mourut à Murano en 1621[2].

Mécène des artsModifier

Jean de Médicis était aussi un peintre et un architecte : il a collaboré avec Matteo Nigetti dans la conception de la chapelle des Princes pour la Basilique San Lorenzo de Florence. Jean a pris un soin particulier des artistes, architecte, concevant la construction de la chapelle des Princes de la basilique San Lorenzo, appréciant aussi la commedia dell'arte. De 1612 à 1621, il a supervisé la troupe des « Confidenti », entretenant une correspondance avec des comédiens célèbres comme Flaminio Scala et Niccolò Barbieri dans l'art de Beltrame.

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Louis Moréri, Le grand dictionaire historique, 1740
  2. (en) Conrad Lüdger, The life of Bianca Capello, wife of Francesco de' Medici, Londres, Lee and Hurst, (lire en ligne), p. 78

Liens externesModifier