Ouvrir le menu principal
Jean Roudaut
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean Roudaut à Paris en 2003 par Serge Assier
Naissance (90 ans)
Morlaix, Drapeau de la France France
Activité principale
Professeur, écrivain, critique
Auteur
Langue d’écriture français

Œuvres principales

  • Michel Butor ou le livre futur (1964)
  • Ce qui nous revient (1980)
  • Une ombre au tableau (1988)
  • Les Villes imaginaires dans la littérature française (1990)
  • Louis-René des Forêts (1995)

Jean Roudaut est un professeur, critique et écrivain français, né à Morlaix le . Agrégé de lettres, il a été professeur de littérature française. Il a enseigné, entre autres, aux universités de Salonique, de Pise, de Fribourg (Suisse). Il collabore régulièrement à la revue Théodore Balmoral.

Sommaire

BiographieModifier

Jean Roudaut est né à Morlaix le . Agrégé de lettres modernes, il enseigne comme lecteur de français à l’Université de Salonique (1956), puis à Pise (1963), avant d’être nommé professeur ordinaire de littérature française moderne et contemporaine à l’Université de Fribourg (1974-1991). Depuis 1991, il vit entre Paris et la Bretagne. Auteur d'un des premiers livres sur Michel Butor (Michel Butor ou le livre futur, 1964), Jean Roudaut s'est imposé comme un spécialiste des rapports entre littérature et peinture (Une ombre au tableau, 1988, Le Bien des aveugles, 1992). Il a également publié des ouvrages de référence sur les villes imaginaires dans la littérature française (Les douze portes, 1990) et sur Louis-René des Forêts (1995).

Théorie littéraireModifier

Ecrivain et critique proche du Nouveau Roman (Nathalie Sarraute, Samuel Beckett), Jean Roudaut est un des meilleurs spécialistes de Michel Butor et de Robert Pinget. Son intérêt pour la littérature contemporaine (Julien Gracq, René Char, Henri Thomas, Louis-René des Forêts, Georges Perros, Jacques Réda) ne le détourne pas de l'histoire des idées et de la critique thématique, à la façon de l'Ecole de Genève (Jean Starobinski). C'est ainsi que Roudaut a étudié dans ses essais certains thèmes dans la littérature française : le thème de la peinture, le thème des villes imaginaires, le thème des bibliothèques, le thème du rêve. Son enseignement à l'Université de Fribourg a porté essentiellement sur la littérature française moderne et contemporaine (XIXe et XXe siècles). Longtemps collaborateur du Magazine littéraire, Jean Roudaut a publié de nombreux articles de critique littéraire dans différentes revues (Les Cahiers du Sud, Critique, Mercure de France, Les Cahiers du chemin, Le Magazine littéraire, La Nouvelle Revue Française, Le Nouveau Recueil, Théodore Balmoral).

BibliographieModifier

  • Michel Butor ou le livre futur, proposition, Gallimard, 1964.
  • Trois villes orientées, passage, Gallimard, 1967.
  • La Chambre, parenthèse, Gallimard, 1968.
  • Poètes et grammairiens au XVIIIe siècle, anthologie, Gallimard, 1971.
  • Les Prisons, roman, Gallimard, 1974.
  • Autre part, paysages d’accompagnement, Gallimard, 1978.
  • Aître, Orange Exp., 1978.
  • Ce qui nous revient, relais critique, Gallimard, 1980.
  • Une ombre au tableau, littérature et peinture, Ubacs, 1988.
  • Lieu de composition, tournant, Gallimard, 1989.
  • Les Villes imaginaires dans la littérature française. Les douze portes, Hatier, 1990.
  • Georges Perros, Seghers, Poètes d’aujourd’hui, 1991.
  • Spires, éditions P.A.P., 1994.
  • Louis-René des Forêts, Les Contemporains, Seuil, 1995.
  • Les dents de Bérénice, Essai sur la représentation et l'évocation des bibliothèques, Deyrolle, 1996.
  • Encore un peu de neige, essai sur La Chambre des enfants de Louis-René des Forêts, prélude, Mercure de France, 1996.
  • Sans lieu d’être, récit de voyage, Le Feu de nuict, 1998.
  • La Nuit des jours, pêle-mêle assemblé, Lézardes, Revue de Belles Lettres, 1999.
  • Dans le temps, tombeaux, Théodore Balmoral, 1999, puis éditions Fario, collection Théodore Balmoral, 2016.
  • Robert Pinget, Le vieil homme et l’enfant, Zoé, 2001.
  • Les Trois Anges, essai sur quelques citations de À la recherche du temps perdu, Honoré Champion, 2008
  • L'Art de la conversation, Empreintes, 2009.
  • Un mardi rue de Rome, Notes sur un livre en paroles, William Blake and Co, 2012.
  • En quête d’un nom, Écho à quelques citations de À la Recherche du temps perdu par Marcel Proust, La Dogana, 2012.
  • Vu d'ici, apologue, Coll. 80 mondes, La Baconnière, 2014.
  • Autoportrait de l'auteur en passant, éditions Fario, collection Théodore Balmoral, 2017.
  • Une littérature de rêve, éditions Fario, collection Théodore Balmoral, 2017.

EtudesModifier

  • Jean Roudaut / Réda, Jacques... [et al.]. - Genève, La Revue de Belles-Lettres, 1991, n⁰ 3/4 (Actes du Colloque "Ecrire, Ordonner", Université de Fribourg, 31 mai / 1er juin 1991)
  • Adrien Pasquali, « Une terre céleste. Sur l’oeuvre de Jean Roudaut », Critique, 48 : 536-537 (1992), p. 81‑95.
  • Jacques Réda, « Tombes et résurrection : Jean Roudaut », dans Autoportraits, Saint-Clément-de-Rivière, 2010, p. 139‑146.

Liens externesModifier