Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Josipovici.
Jean Josipovici
Naissance
Triel-sur-Seine, Seine-et-Oise, (aujourd'hui Yvelines)
France
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès (à 77 ans)
Rossano, Italie
Profession Réalisateur
Scénariste
Écrivain
Films notables Pitié pour les vamps
La Chair et le Diable

Jean Josipovici ou Jean-François Josipovici (né le à Triel-sur-Seine et mort le à Rossano en Italie)[1]. est un dramaturge, écrivain, réalisateur, scénariste et dialoguiste français.

Sommaire

BiographieModifier

Jean Josipovici est fils d'un diplomate en poste au Caire en Égypte. Il est le père de l'écrivain britannique Gabriel Josipovici.

En 1937, il est diplômé docteur en philosophie à l'Université d'Aix-Marseille, avec une thèse sur l'introspection pure : Fragments de vie intérieure. Il fait la connaissance de Jean Giono et rédige à Vence, en 1938, un ouvrage consacré à leur correspondance : Lettre à Jean Giono.

En 1948, est représentée à Paris sa comédie Docteur Hinterland, au Théâtre des Noctambules, mis en scène par Jean Mercure.

En 1954, Jean Josipovici se marie avec l'actrice française Viviane Romance. La même année, pour la réouverture du cinéma parisien Le Louxor, le , cette salle projette le film nouvellement sorti de Jean Josipovici : La Chair et le Diable, dans lequel joue Viviane Romance[2].

À partir du milieu des années 1970, Jean Josipovici va s'installer en Italie. Il publiera en italien plusieurs ouvrages ésotériques : Prisons ésotériques (1975), Le Facteur (1976), Catharsis de Marie-Madeleine (1977), De la science obscurantiste (1978), L'Initiation du bonheur (1982), L'Aventure du spirituel Franz Anton Mesmer (1986), Sous le ciel bleu (1987), Suite (1988), L'Alta messe (1990), I limiti della scienza (1990)[3].

DramaturgeModifier

  • 1948 : Docteur Hinterland

FilmographieModifier

Réalisateur
Scénariste
Assistant réalisateur

ÉcrivainModifier

  • Lettre à Jean Giono, Grasset, Paris, 1939
  • Étrange comme la vie, Les Deux-Rives, 1945
  • Belle-Cuisse, Les Deux-Rives, 1946
  • Prison ésotérique (La prigione esoterica), éditions Méditerranée, Rome, 1975
  • Franz Anton Mesmer, 'agnétiseur, médecin et franc-maçon, éditions du Rocher, 1982
  • Initiation de bonheur. La voie de transformation (Felicità. La via della trasformazione), éditions Kodansha, 1999

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier