Jean Ier de Saxe-Lauenbourg

duc de Saxe-Lauenbourg

Jean Ier
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Père
Mère
Hélène de Brunswick-Lunenburg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Ingeborg Birgersdotter de Bjelbo (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Éric Ier de Saxe-Lauenbourg
Hélène de Saxe-Lauenbourg (d)
Albert III de Saxe-Lauenbourg
Jean II de Saxe-Lauenbourg
Élisabeth de Saxe-Lauenbourg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Blason Jean Ier de Saxe-Lauenbourg.svg
Blason

Jean Ier, né en 1249 et décédé le , est un prince de la maison d'Ascanie, fils du duc Albert Ier de Saxe. Il fut duc de Saxe de 1260 jusqu'en 1282, conjointement avec son frère Albert II. Il est l'ancêtre de la lignée de Saxe-Lauenbourg, branche éteinte en 1689.

BiographieModifier

Jean est le fils aîné d'Albert Ier, duc de Saxe, et de sa troisième épouse Hélène, fille du duc Othon Ier de Brunswick. La maison d'Ascanie avait reçu le titre de « duc de Saxe » après la chute de Henri le Lion par l'empereur Frédéric Barberousse en 1180. Âgé de douze ans au décès de son père en 1260, il doit être placé au début sous tutelle de sa mère, conjointmement avec son frère cadet Albert II.

Quelques années plus tard, les deux ont pris le pouvoir lié à la dignité de maréchal impérial et la suzeraineté sur les fiefs saxons. En ce qui concerne les affaires gouvernementales, la dynastie des Ascaniens se fut scindée en deux lignes : celles de Saxe-Lauenbourg sous le règne de Jean et de Saxe-Wittemberg sous Albert II. Le duc Jean réside principalement au château de Lauenbourg sur le cours inférieur de l'Elbe, construit vers 1182 sous le règne de son grand-père le duc Bernard III de Saxe.

En 1269, Jean et Albert son nommés burgraves de Magdebourg ; l'année suivante, Jean a fondé une collégiale à Aken. Il participa probablement à l'élection du comte Rodolphe de Habsbourg en tant que nouveau roi des Romains en 1273 ; longtemps, le droit de vote fait l'objet de divergences entre les lignées de Saxe-Lauenbourg et de Saxe-Wittemberg.

En 1282, Jean abdique en faveur de ses trois fils, encore mineurs à cette date : Jean II et ses frères cadets Albert III et Eric Ier, qui ont dû partager le pouvoir avec leur oncle le duc Albert II. Plus tard, il se retire au monastère franciscain de Wittemberg.

Union et postéritéModifier

Marié vers 1270 avec Ingeborg (morte le ), fille de Birger Jarl, issue de la maison de Bjälbo, dont :