Jean Bussy-Leclerc

Jean Bussy-Leclerc est un magistrat français, un des chefs de la faction des Seize pendant la Ligue. Il est décédé en 1635 à Bruxelles [1].

BiographieModifier

Maître d'armes, puis procureur au parlement de Paris, il y reçut le commandement de la Bastille en 1588. En 1589, il arrête les membres du Parlement fidèles à la cause royale et ne les nourrit que de pain et d'eau, ce qui le fit surnommer le "grand pénitencier du parlement". En 1591, il est un des instigateurs du supplice de Barnabé Brisson, premier président du Parlement, Claude Larcher, conseiller au Parlement, et Jean Tardif du Ru, conseiller au Châtelet.

Lorsque le duc de Mayenne délivre Paris de la tyrannie des seize, il fait grâce à Bussy qui rend alors la Bastille. Il meurt dans la misère à Bruxelles[2].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Encyclopédie Larousse[1]
  2. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.409
  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.