Jean-Paul Delamotte

écrivain français

Jean-Paul Delamotte, né le à Boulogne-Billancourt, décédé le à Boulogne-Billancourt, est un écrivain - romancier, nouvelliste, traducteur - cinéaste et sous-titreur.

Jean-Paul Delamotte
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Boulogne-Billancourt
Décès
Nationalité
Activité
Conjoint
Monique Delamotte
Autres informations
Genre artistique
Romancier, nouvelliste, traducteur, cinéaste
Distinctions
MA Order of Australia

Après avoir enseigné la littérature et le cinéma français dans des universités australiennes (universités de Newcastle et La Trobe à Melbourne), il fonde avec son épouse Monique deux associations (Association culturelle franco-australienne en 1980 qu'il présidera jusqu'en 2000, puis Atelier littéraire franco-australien 1995-2010) qui ont accueilli des milliers d'artistes et écrivains en France, et une petite maison d'édition (La Petite maison, fondée en 1983), pour promouvoir la littérature australienne en France. Une trentaine d'ouvrages figure ainsi au catalogue des éditions La Petite maison (ouvrages à tirages limités) dont l'activité a été inaugurée par L'Echarde de Paul Wenz, écrivain français ami d'André Gide, traducteur de Jack London, ayant vécu près de Forbes.

Jean-Paul Delamotte a publié de nombreux articles dans Le Monde des livres et Le Magazine littéraire et ses premiers textes littéraires ont été publiés aux éditions Gallimard et Plon.

Pour son action en faveur de la culture australienne, il a été récompensé en 1992 de l'Ordre australien du mérite (Order of Australia, AM) notamment. Une partie importante des archives du couple et des ouvrages de La Petite maison (par ailleurs disponibles à la vente) se trouve à la bibliothèque Mitchell de Sydney depuis 2015.

BiographieModifier

FormationModifier

Étudiant aux États-Unis à Amherst College (1952) puis à l'université Harvard (1956-1958), il obtient en 1958 le diplôme Master of Public Administration[1]. Il fait à cette occasion le tour des Etats-Unis et du Canada en auto-stop.

Il soutient en 1960 sa thèse doctorante en science politique à la Sorbonne "Les relations de l'état et de l'industrie cinématographique en France (1945-1960)[2]".

Relations France-AustralieModifier

Jean-Paul Delamotte se marie en 1974 avec Monique qui travaillait pour la filiale française de la Metro-Goldwyn-Mayer.

Ils partent pour l'Australie et donnent des cours de littérature française, de français, et sur le cinéma français à l'université de Newcastle[3],, puis à celle de La Trobe (à Melbourne)[4].

Il fonde en 1980 l'Association Culturelle Franco-Australienne (ACFA)[5],[6] et œuvre dès lors pour une connaissance réciproque des littératures et films français et australiens dans les deux pays[7],[8] y compris en agissant auprès du personnel politique et diplomatique français et australien.

PublicationsModifier

Auteur d'essais et articles (dans le Monde des livres, le Magazine littéraire[9], deux volumes de la Nouvelle Revue française sur les écrivains australiens...). Nouvelles et romans (liste non exhaustive) :

  • Jean-Paul Delamotte, La communauté, Paris, Gallimard, coll. « Jeune Prose », (lire en ligne)
  • Jean-Paul Delamotte, Sans hâte : cette nuit, Paris, Plon, (lire en ligne)
  • Jean-Paul Delamotte, Signe de vie 1 et 2, avec le concours de l'université de Newcastle (NSW) en 1975[10].
  • Jean-Paul Delamotte, La bourrelle : Gentillesses. T.G.T.M.I.F. trois récits, Paris, Plon, , 218 p.
  • Jean-Paul Delamotte, À la recherche d'un écrivain perdu : Paul Wenz, français et australien, Le Lérot rêveur, (ASIN B003X9B4B4)
  • Jean-Paul Delamotte et Frank Moorhouse, Un Australien garanti d'époque : Trois récits, La petite maison, , 93 p. (ASIN B0014J7Y9G)
  • Jean-Paul Delamotte, Tout l’espoir du monde, Belfond,
  • Jean-Paul Delamotte, Vivre et revivre : journal littéraire, Australie, 1977, La petite maison, (ISBN 978-2-907052-25-2)
  • Jean-Paul Delamotte, La route de Nanima : a la découverte de Paul Wenz "the Master of Nanima" et de la richesse culturelle Australienne (vivre et revivre), La Petite maison, coll. « À l'issue », , 331 p. (ISBN 978-2-907052-37-5)

Traductions (liste non exhaustive) :

DistinctionsModifier

  • MA, Member of the Order of Australia, en 1992 ;
  • Honorary Fellow de l'université Macquarie (Sydney, 1994) ;
  • Honorary Fellow de la Kelver Hartley Foundation (University of Newcastle, 1997) ;
  • Miles Franklin Award pour le deuxième volume de la trilogie de Frank Moorhouse, Dark Palace (Friends and Patrons).

Notes et référencesModifier

  1. (en) C.B. Thornton-Smith, « The Delamotte Phenomenon — Cultural Reciprocity », The French Australia Review,‎ , P6 He had happy memories of the three years that he had earlier spent in the United States as a student, first at Amherst College then at Harvard, where in 1958 he took the degree of Master of Public Administration. (lire en ligne)
  2. « Catalogue SUDOC », sur www.sudoc.abes.fr (consulté le 23 avril 2018)
  3. « Monique, wife of French tutor, Jean Paul Delamotte: University of Newcastle, Australia [1970s] », sur Living Histories (consulté le 23 avril 2018)
  4. (en) C.B. Thornton-Smith, « The Delamotte Phenomenon — Cultural Reciprocity », The French Australia Review,‎ , P7 First of all there was the literature, which they had only known through Patrick White and Morris West. Close behind, naturally, came cinema. In 1975, Jean-Paul presented a course in French cinema at Newcastle and every second week at the University of Sydney also. In 1976 they moved to Melbourne where Jean-Paul worked as a Senior Tutor in the Media Centre of La Trobe University and attended a course on Australian film. (lire en ligne)
  5. « ASSOCIATION CULTURELLE FRANCO-AUSTRALIENNE (FRANCO-AUSTRALIAN CULTURAL ASSOCIATION) », Promotion des échanges éducatifs et culturels entre la France et l'Australie.,‎ (lire en ligne, consulté le 1er février 2020)
  6. « La Lettre Diplomatique - La revue des Relations internationales et diplomatiques depuis 1988 - Pour le développement des échanges culturels et éducatifs franco-australiens », sur www.lalettrediplomatique.fr (consulté le 22 avril 2018)
  7. Institut français d'histoire sociale Auteur du texte et Le Mouvement social (Paris) Auteur du texte, « Le Mouvement social : bulletin trimestriel de l'Institut français d'histoire sociale », (consulté le 24 avril 2018)
  8. (en) C.B. Thornton-Smith, « The Delamotte Phenomenon — Cultural Reciprocity », The French Australia Review,‎ , P11 Some very special title needs to be created for Jean-Paul and Monique, such as "Reciprocal French-Australian Cultural Ambassadors". (lire en ligne)
  9. Bertrand Westphal, Roman & évangile : transposition de l'évangile dans le roman européen contemporain (1945-2000), Presses Univ. Limoges, , 402 p. (ISBN 978-2-84287-228-1, lire en ligne)
  10. Jean Paul Delamotte, Signe de vie = : Sign of life, Newey & Beath Printers, (lire en ligne)


Liens externesModifier