Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thompson.
Jasmine Ying Thompson
Description de cette image, également commentée ci-après
Jasmine Ying Thompson en 2015
Informations générales
Naissance (18 ans)[1]
Londres
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, chanteuse, danseuse
Genre musical Pop rock, dance-pop
Années actives Depuis 2012
Labels Atlantic Records
Site officiel http://www.jasminethompsonmusic.com/

Jasmine Ying Thompson, née à Londres le , est une chanteuse, pianiste, danseuse et actrice britannique, aussi youtubeuse.

Le , elle poste sa première reprise sur Youtube (The Lazy Song de Bruno Mars). Cinq ans après cette première vidéo, sa chaîne comptabilise 3 068 730 abonnés.

Sommaire

BiographieModifier

Née le 8 novembre 2000 à Londres, Jasmine Thompson est d'origine anglaise par son père, et chinoise par sa mère[2]. Ses parents divorcent rapidement et Jasmine Thompson cherche un refuge dans la musique, encouragée par son frère aîné, qui chante et joue de plusieurs instruments. Elle-même étudie le piano[2].

En juillet 2013, Jasmine Thompson sort une reprise de La La La de Naughty Boy. En août, elle sort une reprise du single de Taylor Swift Everything Has Changed en duo avec Gerald Ko, une reprise de Let Her Go de Passenger et une reprise du single Titanium de David Guetta. En septembre 2013, elle sort son premier album Bundle of Tantrums qui comprenait La La La, Let Her Go et Titanium.

En septembre 2013, elle publie une reprise de Ain't Nobody de Chaka Khan, qui est reprise dans une publicité pour la chaîne de supermarchés Sainsbury's pour leur propre gamme. La chanson culmine en 32e place sur les UK Singles Chart et Scottish Singles Chart. En octobre 2013, elle sort son premier long métrage, Under the Willow Tree. Au début de juillet, Thompson soutient le phénomène pop australien Cody Simpson lors de sa tournée acoustique. En septembre 2014, elle sort Everybody Hurts, utilisé à l'automne par la BBC comme bande annonce pour EastEnders, avec Kat Deluna, Sharon Watts et Linda Carter.

Elle est la chanteuse du single de Robin Schulz, Sun Goes Down, sorti le 1er octobre 2014 sur YouTube.

En 2015, elle sort un single intitulé : Adore et en avril 2015 elle sort Ain't Nobody avec Felix Jaehn.

Les chansons Sun Goes Down et Ain't Nobody sont de véritable succès planétaire atteignant des centaines de millions de vues sur le site de partage de vidéo YouTube.

En 2016, sa reprise de Mad World de Tears for Fears apparaît dans le générique du film Arès réalisé par Jean-Patrick Benes.

En 2017 elle sort un EP intitulé Wonderland avec le single Old Friends.

Le 2 juin 2017 elle publie sur sa chaîne YouTube en featuring avec Sabrina Carpenter une cover de Sign of the Times de Harry Styles.

En 2018, sa reprise de Mad World est adoptée comme générique par la série Insoupçonnable, diffusée sur TF1 et dont les vedettes sont Melvil Poupaud et Emmanuelle Seigner.

DiscographieModifier

Album studioModifier

Titre Détails Classement
UK US Heat
Bundle of Tantrums[3]
  • Sortie : 6 septembre 2013
  • Label : N/A (indépendant)
  • Format : téléchargement
160 8
Another Bundle of Tantrums[4]
  • Sortie : 20 avril 2014
  • Label : N/A (indépendant)
  • Format : téléchargement
126

SinglesModifier

Artiste principalModifier

Année Titre Classement Album
UK
[5]
ALL
[6]
IRE
[7]
ITA
[8]
ECO
[9]
SWI
[10]
2013 Ain't Nobody 32 76 32 Non-album single
2015 Adore 91 34 39 Adore
Do It Now[11]
« — » non-classé

CollaborationsModifier

Année Titre Classement Album
UK
[5]
AUS
[12]
AUT
[13]
BEL
(FL)

[14]
BEL
(WA)

[15]
DAN
[16]
FRA
[17]
ALL
[6]
IRE
[7]
ITA
[8]
NLD
[18]
SUE
[19]
SWI
[10]
2014 Sun Goes Down
(Robin Schulz featuring Jasmine Thompson)
94 7 3 6 8 15 2 11 62 57 3 Prayer
2015 Ain't Nobody (Loves Me Better)
(Felix Jaehn featuring Jasmine Thompson)
2 6 1 6 7 2 2 1 5 22 1 7 5 Non-album singles
Unfinished Sympathy[20]
(The Six featuring Jasmine Thompson)
32
« — » non classé.

Notes et référencesModifier

  1. (en)Jasmine Thompson Biography sur BBC Music, www.bbc.co.uk.
  2. a et b « Jasmine Thompson profile », sur jasminethompson.com (consulté le 20 août 2017)
  3. (en) « Bundle of Tantrums », sur iTunes (consulté le 10 juillet 2015)
  4. (en) « Another Bundle of Tantrums », sur iTunes (consulté le 10 juillet 2015)
  5. a et b (en) « Jasmine Thompson > UK Charts », Official Charts Company
  6. a et b (en) Steffen Hung, « Discographie Jasmine Thompson », German Charts Portal. Hung Medien (Steffen Hung)
  7. a et b (en) Steffen Hung, « Discography Jasmine Thompson », Irish Charts Portal. Hung Medien (Steffen Hung)
  8. a et b (it) « Album – Classifica settimanale WK 36 (dal 02-09-2013 al 08-09-2013) » [archive du ], Federation of the Italian Music Industry (consulté le 12 septembre 2013)
  9. Peak positions for singles in Scotland:
  10. a et b (en) Steffen Hung, « Discography Jasmine Thompson », Swiss Charts Portal. Hung Medien (Steffen Hung)
  11. (en) « Jasmine Thompson- Do it Now (pre-order single) »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), www.itunesm4a.net (consulté le 8 septembre 2015)
  12. (en) Steffen Hung, « Discography Jasmine Thompson », Australian Charts Portal. Hung Medien (Steffen Hung)
  13. (en) Steffen Hung, « Discography Jasmine Thompson », Austrian Charts Portal. Hung Medien (Steffen Hung)
  14. (en) Steffen Hung, « Discography Jasmine Thompson », Belgian Charts Portal. Hung Medien (Steffen Hung)
  15. (en) Steffen Hung, « Discography Jasmine Thompson », Belgian Charts Portal. Hung Medien (Steffen Hung)
  16. (en) Steffen Hung, « Discography Jasmine Thompson », Danish Charts Portal. Hung Medien (Steffen Hung)
  17. (en) Steffen Hung, « Discography Jasmine Thompson », French Charts Portal. Hung Medien (Steffen Hung)
  18. (en) Steffen Hung, « Discography Jasmine Thompson », Dutch Charts Portal. Hung Medien (Steffen Hung)
  19. (en) Steffen Hung, « Discography Jasmine Thompson », Swedish Charts Portal. Hung Medien (Steffen Hung)
  20. (en) « Unfinished Sympathy (feat. Jasmine Thompson) - Single », iTunes Store (consulté le 31 mai 2015)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

SourceModifier