Jan Smejkal

Jan Smejkal (né le à Lanškroun), est un joueur d'échecs tchèque, grand maître international depuis 1972.

Jan Smejkal
Jan Smejkal (Tsjech), Bestanddeelnr 928-0394.jpg
Jan Smejkal en 1975
Biographie
Naissance
Nationalités
Activité
Autres informations
Titres aux échecs
Classement Elo
2 504 ()
2 504 ()
2 504 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Prononciation

Carrière aux échecsModifier

 
Smejkal (au premier plan), 2e échiquier tchécoslovaque à l'olympiade de 1988.

Smejkal a été champion de Tchécoslovaquie en 1973, 1979 et 1986. Il reçut le titre de grand maître international après ses victoires au tournoi d'Amsterdam (groupe B) et au mémorial Rubinstein en 1971.

En 1972, Smejkal remporta le tournoi zonal de Vrnjačka Banja, ce qui le qualifiait pour le du tournoi interzonal de Léningrad 1973 où il termina quatrième et manqua la troisième place qualificative pour le tournoi des candidats au championnat du monde d'échecs 1975. Lors de la dernière ronde, il avait perdu sa partie qui l'opposait à Anatoli Karpov. Par la suite, Smejkal se qualifia pour les tournois interzonaux de Bienne 1976 et Rio de Janeiro en 1979, terminant à chaque fois onzième.

Smejkal participa à dix olympiades d'échecs de 1968 à 1994, jouant deux fois au premier échiquier et remportant la médaille d'orgent individuelle au quatrième échiquier en 1970 (avec 13 points sur 17), et la médaille d'argent par équipe en 1982 (il jouait au deuxième échiquier)[1].

Il représenta la Tchécoslovaquie lors du championnat d'Europe d'échecs des nations à trois reprises, remportant la médaille d'argent individuelle au quatrième échiquier en 1970, la médaille de bronze individuelle en 1977 (au 1er échiquier) et 1980 (au 2e échiquier).

Il a mis un terme à sa carrière en 2000.

PalmarèsModifier

 
Jan Smejkal en 1979
 
Jan Smejkal en 1991

Smejkal a remporté de nombreuses premières places dans les tournois[2] :

1970
1971
1972
1973
1976
1977
1978
1979
1983
1985
1986

Notes et référencesModifier

  1. Fiche de Smejkal sur olimpbase.org.
  2. Nicolas Giffard, Le Guide des Échecs, éd. Robert Laffont, 1993.

BibliographieModifier