Jan Lakeman

homme politique canadien

Jan Lakeman
Fonctions
Secrétaire général du
Parti communiste de l'Alberta
– 1940??
Prédécesseur Nouveau poste
Successeur James A. MacPherson
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Pays-Bas
Date de décès (à 69 ans)
Lieu de décès Edmonton, Alberta
Nationalité Canadienne
Parti politique Parti travailliste canadien
Parti communiste du Canada
Syndicat One Big Union
Profession Charpentier
Cheminot
Politicien

John « Jan » Lakeman (6 avril 1887 – 7 novembre 1956) est un militant des droits des travailleurs du milieu du XXe siècle, un candidat permanent aux élections et un chef du Parti communiste provincial en Alberta, au Canada.

Carrière politiqueModifier

Né aux Pays-Bas, il arrive au Canada en 1905[1]; il travaille à Edmonton aux Chemins de fer nationaux du Canada. Il commence à militer au sein de son syndicat de cheminots, le One Big Union, du Parti travailliste canadien et du Parti communiste du Canada. Il est le premier chef du Parti communiste de l'Alberta après sa fondation en 1921/1922.

Les communistes sont acceptés au sein du Parti travailliste au début des années 1920, et Lakeman est élu président de l’association à Edmonton pour la branche du Parti travailliste canadien (CLP) en Alberta[2]. Il se présente comme candidat de ce parti en 1926[3].

Après une visite à Moscou en 1929, il est expulsé de son syndicat et du Parti travailliste et perd son emploi. Il mène ensuite des combats de chômeurs pour l’amélioration de leurs conditions.

Lakeman se présentera en tant que candidat communiste à de nombreuses élections tant fédérales que provinciales et municipales, entre autres dans les circonscriptions fédérales d'Edmonton-Ouest et Edmonton-Est[1], dans les années 1930 et pendant la Seconde Guerre mondiale, après que le Parti communiste ait été rebaptisé Parti ouvrier progressiste.

Il décède le 7 novembre 1956 dans un hôpital d'Edmonton, à l'âge de 69 ans.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Clipped From Edmonton Journal », Edmonton Journal,‎ , p. 42 (lire en ligne, consulté le )
  2. « Woodsworth Explains His Statement », Vol XIX No. 210, The Lethbridge Herald,‎ , p. 2
  3. Monto, Tom. Protest and Progress, Three Labour Radicals in Early Edmonton, Crang Publishing/Alhambra Books, Edmonton, p. 93

Liens externesModifier