James Burney

James Burney, né à Londres le où il est mort en 1821, est un navigateur britannique.

James Burney
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Mère
Esther Sleepe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Frances Burney
Charles Burney (en)
Susanna Elizabeth Burney (d)
Esther Burney (d)
Charlotte Ann Burney (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Sarah Payne (d)
Sarah Harriet Burney (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Arme
Naval Service (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Grade militaire

BiographieModifier

Il s'engage dans la marine à 10 ans comme mousse dans la Royal Navy et devient midshipman en 1765 lors d'un voyage à Bombay.

Second lieutenant sur l'Adventure commandée par Tobias Furneaux, pendant le 2e voyage de James Cook de 1772 à 1775, il découvre en Nouvelle-Zélande, alors qu'il cherche une chaloupe disparue, les restes du massacre de ses occupants[1].

Il poursuit sa carrière pendant le troisième voyage de Cook de 1776 à 1780 comme 1er lieutenant sur le Discovery puis sur le Resolution. En 1782, il est promu capitaine de vaisseau et sert alors dans les mers de l'Inde. En 1784, il cesse de naviguer et, en 1806, devient membre de la Royal Society. En 1821, il est promu contre-amiral et meurt la même année à Londres.

Son nom a été donné au monte Burney, sur la péninsule Muñoz Gamero au Chili.

On lui doit les récits[1] :

  • A chronological History of the South Sea (1803-1817)
  • A History of the Buccaneers of America (1816)
  • A Treatise on the Game of Whist (1821)

Notes et référencesModifier

  1. a et b Alexandre Tarrieu, Dictionnaire des personnes citées par Jules Verne, vol. 1 : A-E, éditions Paganel, 2019, p. 153

Liens externesModifier