Jade Le Maître

ingénieure française
Jade Le Maitre
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Activité
Directeur techniqueVoir et modifier les données sur Wikidata

Jade Le Maître est une ingénieure française, spécialisée dans la robotique.

Elle est la directrice technique et cofondatrice de Hease Robotics, une startup de robotique.

Biographie modifier

Jade Le Maître a grandi à Châteaufort[1]. Elle est ingénieure diplômée de l'EPF de Sceaux et de l'Université des sciences appliquées de Munich[1],[2].

Jade Le Maître travaille à la direction de la communication de l'Université Pierre-et-Marie-Curie, puis a rejoint Innorobo où elle a travaillé pendant deux ans[3]. En 2014, elle est spécialiste des réseaux sociaux et intervenante au Conservatoire national des arts et métiers[4].

En 2016, elle cofonde Hease Robotics, une start-up basée à Lyon[1],[5], liquidée par décision de justice le 7 novembre 2019 à la suite d'un incendie[6]. Elle est conseillère experte auprès de la Commission européenne[1]. En 2018, elle figure sur les listes Forbes « Top 50 des femmes en technologie en Europe[7]  » et dans le « Top 50 des femmes en technologie au monde[8] ».

Elle a également co-lancé Lyon-Is-AI et a cofondé la Communauté Social Robots[5].

Prix modifier

Jade Le Maître est lauréate nationale Argent dans la catégorie « Promising Woman Business Executive » pour le prix « Les Femmes de l'économie » en 2017[3].

Références modifier

  1. a b c et d (en) Knowles, « Millennial Women Are Building Million-Dollar Robotics Firms », Forbes (consulté le )
  2. « Jade Le Maitre », Expertes France (consulté le )
  3. a et b « Jade Le Maitre | Les Femmes de l'Économie », www.femmes-economie.com (consulté le )
  4. « Ello: coup marketing ou nouvelle voie pour les réseaux sociaux ? », sur RFI, (consulté le )
  5. a et b (en) « Jade Le Maitre », sur Forbes (consulté le )
  6. « Fin de l'aventure pour Hease Robotics », Brefeco (consulté le )
  7. (en) « Europe's Top 50 Women In Tech », Forbes (consulté le )
  8. (en) « The World's Top 50 Women In Tech », Forbes (consulté le )