Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Favre.

Jacques Favre
Image illustrative de l’article Jacques Favre
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Laon (Aisne)
Décès (à 87 ans)
Lieu Mutzig (Bas-Rhin)
Poste gardien de but
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1939-1948Drapeau : France Stade de Reims- (-)
1948-1949Drapeau : France OGC Nice - (-)
1949-1954Drapeau : France FC Nancy - (-)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1953-1955Drapeau : France FC Nancy
1955-1958Drapeau : France FC Metz
1959-1960Drapeau : Belgique KAA La Gantoise
1962-1963Drapeau : France CO Roubaix-Tourcoing
1963-1966Drapeau : France FC Metz
1966-1968Drapeau : France AS Angoulême
1970-1971Drapeau : France AS Nancy-Lorraine (adjoint)
juil.-déc. 1971Drapeau : France FC Metz
1973-1974Drapeau : France US Boulogne
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Jacques Favre est un footballeur et entraîneur français né le 6 mai 1921 à Laon, décédé le 8 mai 2008 à Mutzig à 87 ans[1],[2]. Il était gardien de but.

Sommaire

BiographieModifier

Jacques Favre joue à Reims dès la saison 1939-1940[3]. Après les années du championnat de guerre, il dispute 105 matchs sous la maillot rémois en Division 1, avant de rejoindre pour une saison l'OGC Nice.

Il signe ensuite au FC Nancy dont il devient par la suite l'entraîneur. Il dirige par la suite le FC Metz à trois reprises mais également Angoulême et Boulogne-sur-Mer. Il devient ensuite Conseiller technique régional de la Ligue de Lorraine de football.

CarrièreModifier

PalmarèsModifier

Parcours d'entraîneurModifier

BibliographieModifier

  • Bertrand Munier, AS Nancy Lorraine - Histoire d’un club - Au fil des saisons depuis 1935, Éditions Serpenoise, 2010 (ISBN 978-2-87692-747-6)

SourcesModifier

  1. L'Est républicain, vendredi 9 mai 2008.
  2. Décès de Jacques Favre in L'Équipe, dimanche 11 mai 2008, page 9.
  3. .Grégoire-Boutreau Pascal, Verbicaro Tony, Stade de Reims une histoire sans fin, éditions des Cahiers intempestifs-Stade de Reims, 2001 (cf. page 248)