Jacob Christoph Iselin

théologien et philologue suisse

Jacob Christoph Iselin[1], né le à Bâle où il est mort le , est un théologien, historien et philologue suisse.

BiographieModifier

Il est le fils de Johann Lukas Iselin qui est négociant et membre du Grand Conseil à Bâle. Jacob Christoph Iselin fait des études de théologie, de grec et d'hébreu à Bâle et fait un premier voyage en France en 1698. Il apprend le français, l'italien et l'espagnol. Il entre dans le ministère évangélique en 1701. Il est professeur d'histoire et de rhétorique à Marbourg en 1705, puis professeur d'histoire et de théologie à Bâle, où il devient également bibliothécaire de l'université en 1716. Il se rend la même année à Paris, où il fréquente notamment Henri François d'Aguesseau, et il est reçu membre de l'Académie royale des inscriptions et belles-lettres en 1716.

Auteur de dissertations latines et de plusieurs opuscules de théologie, Jacob Christoph Iselin est notamment l'éditeur d'une refonte de l’Allgemeines historisches Lexicon de Johann Franz Buddeus[2], paru à Bâle sous le titre Neu-vermehrtes historisch- und geographisches allgemeines Lexicon en quatre volumes en 1726-1727. Ce dictionnaire encyclopédique fut plusieurs fois augmenté et réédité par la suite.

ŒuvresModifier

En ligne (sélection)Modifier

NotesModifier

  1. Orthographié également Jakob Christoph Iselin et Jacques Christophe Iselin.
  2. Son dictionnaire encyclopédique était lui-même inspiré du Grand Dictionnaire historique de Louis Moréri.

AnnexesModifier

Bibliographie et sourcesModifier

  • Claude Gros de Boze, Éloge de M. Iselin, dans Histoire de l'Académie royale des inscriptions et belles-lettres depuis son établissement, avec les éloges des académiciens morts depuis son renouvellement, chez Hippolyte-Louis Guerin, Paris, 1740, tome 3, p. 246-287 (lire en ligne)
  • Friedrich August Eckstein, Nomenclator Philogorum, B. G. Teubner, Leipzig, 1871, p. 232.
  • Pierre Larousse, Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle, vol. IX, 1872, p. 805.

Article connexeModifier

Liens externesModifier