Ouvrir le menu principal

Jackson Guice

dessinateur de bandes dessinées
Jackson Guice
Naissance
Chattanooga, Tennessee, États-Unis
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Profession

Jackson "Butch" Guice né le [1] à Chattanooga dans le Tennessee[2] est un dessinateur de comics américain qui travaille depuis les années 1980.

Sommaire

BiographieModifier

Les débutsModifier

Ayant grandi dans les années 1960, Guice était fan de Ray Harryhausen dont l'influence peut être vue dans certains des projets de Guice dont Olympus publié par les Humanoïdes[3].

Les années 1980Modifier

Guice commence sa carrière en publiant dans des fanzines et en designant des emblèmes pour des petites sociétés de Caroline du Nord[4]. Il dessine et encre, sous son nom, son premier comics le numéro 1 de Southern Knights en novembre 1982, mais avait précédemment servi de nègre littéraire pour Pat Broderick sur le premier annual de Rom[5]. Le responsable éditorial Al Milgrom lui propose ensuite de dessiner les Micronautes[4]. Guice dessine cette série jusqu'au numéro 58 daté de mai 1984[6].

En juillet 1983, The Butch Guice Portfolio apparaît dans les pages du neuvième numéro de Marvel Fanfare et Guice contribue à The Official Handbook of the Marvel Universe puis à la mini-série X-Men et les Micronautes de Chris Claremont and Bill Mantlo. Il dessine alors différents numéros pour plusieurs comics. En 1984, il dessine l'adaptation pour Marvel Comics de Indiana Jones and the Temple of Doom et encre Dazzler. En 1986, il dessine X-Factor[7], et participe aussi à la série Les Nouveaux Mutants. En 1987 Guice collabore avec Mike Baron sur différents comics indépendants dont Badger, Nexus et The Chronicles of Corum[5] puis sur différents projets pour DC Comics. Il dessine Teen Titans Spotlight 7 et 8, avant de se voir confier la série The Flash relancée après la maxi-série Crisis on Infinite Earths[8]. Guice dessine 10 des 11 premiers numéros de la série.

En 1988-89, Guice produit une série de couvertures pour la série de réimpressions 2000 AD Showcase qui reprend des épisodes de 2000 AD publié par Quality Comics/Fleetway tout en dessinant la série Iron Man pour Marvel. En 1989 il devient l'artiste de la série Doctor Strange, Sorcerer Supreme.

Les années 1990Modifier

En 1991, Guice reprend le dessin de la série Nick Fury: Agent of S.H.I.E.L.D., avant de revenir chez DC. Guice dessine Action Comics du numéro 676 au 711 (avril 1992-juillet 1995) et travaille avec les scénaristes Roger Stern et David Michelinie. Durant cette période, Guice et Stern (avec, entre autres, le responsable éditorial Mike Carlin et les scénaristes Dan Jurgens et Louise Simonson) sont les auteurs de l'histoire la mort de Superman. Stern et Guice introduisent le personnage de Eradicator dans l'histoire "Reign of the Supermen" qui commence avec le numéro 50 de The Adventures of Superman publié en juin 1993[9]. Par la suite, Stern et Guice collabore à Supergirl[5].

Tout en dessinant Action Comics, il travaille aussi avec James Robinson sur la mini-série publiée par Dark Horse Comics The Terminator: Endgame (Septembre–Octobre 1992) et sur le premier numéro d'Aliens/Predator: The Deadliest of the Species scénarisé par Chris Claremont en 1993.

À la fin de 1995, Guice passe chez Valiant Comics et devient le dessinateur régulier de Eternal Warrior.

De décembre 1996 à février 1997, Guice dessine la mini-série en 4 épisodes DC/Marvel: All Access [10]) qui suit le cross-over DC Versus Marvel/Marvel Versus DC. Il est aussi l'un des nombreux artistes à participer à l'épisode du mariage de Superman et Lois Lane dans Superman: The Wedding Album de décembre 1996. En mai 1997, Guice lance Resurrection Man avec les scénaristes Dan Abnett et Andy Lanning[11] dessinant les 27 épisodes et en encrant la plupart d'entre eux.

Les années 2000Modifier

En mars 2000, Guice devient l'artiste de Birds of Prey des numéros 15 à 34. Après cela il quitte DC et travaille pour CrossGen. Il lance Ruse avec le scénariste Mark Waid en novembre 2001 et y reste jusqu'à la fin de la série au numéro 26 publié en janvier 2004[3]. Il travaille ensuite avec Warren Ellis sur une histoire en six parties mettant en scène la Justice League puis dessine 8 épisodes de Aquaman sur des scénarios de Kurt Busiek[5]. En 2007, il passe chez Marvel et dessine plusieurs séries dont The Invincible Iron Man puis Captain America.

Vie privéeModifier

Butch Guice et son épouse Julie ont une fille prénommée Elizabeth Diane, née en 1988[12].

RéférencesModifier

  1. (en) John Jackson Miller, « Comics Industry Birthdays » [archive du ], Comics Buyer's Guide, (consulté le 12 décembre 2010)
  2. (en) Jackson Guice sur la Comic Book Database. Retrieved March 21, 2008.
  3. a et b (en) Matt Brady, « Scaling Olympus with Butch Guice » [archive du ], Newsarama, (consulté le 3 mars 2012)
  4. a et b (en) Dan Johnson, « Marvel’s Toy Story: Rom's Sal Buscema and Micronauts' Jackson Guice », TwoMorrows Publishing, no 16,‎
  5. a b c et d (en)Jackson Guice sur Grand Comics Database
  6. (en) James Heath Lantz, « Inner-Space Opera: A Look at Marvel's Micronauts Comics », TwoMorrows Publishing, no 76,‎ , p. 49-51
  7. (en) Tom DeFalco et Laura, ed. Gilbert, Marvel Chronicle A Year by Year History, Dorling Kindersley, (ISBN 978-0756641238), « 1980s », p. 227 :

    « The original X-Men gathered in X-Factor #1 by Bob Layton and artist Jackson Guice. »

  8. (en) Matthew K. Manning et Hannah, ed. Dolan, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle, Dorling Kindersley, (ISBN 978-0-7566-6742-9), « 1980s », p. 228 :

    « Written by Mike Baron, with art by Jackson Guice, the Flash's new adventures began with his twentieth birthday party. »

  9. Manning "1990s" in Dolan, p. 259: " The issue also featured four teaser comics that introduced a group of contenders all vying for the Superman name...The Eradicator returned in a preview tale by writer Roger Stern and artist Jackson Guice."
  10. Manning "1990s" in Gilbert (2008), p. 281: "In this four-issue miniseries, writer Ron Marz and artists Jackson Guice and Josef Rubinstein featured interesting pairings, such as Venom battling Superman."
  11. Manning "1990s" in Dolan, p. 279: "The writing team of Andy Lanning and Dan Abnett alongside the art of Jackson "Butch" Guice introduced readers to a new kind of hero in Resurrection Man."
  12. "Bullpen Bulletins", Marvel Comics daté d'octobre 1988.

AnnexesModifier