JL-1

Missile balistique chinois

JL-1
(désignation DoD : CSS-N-3)
Image illustrative de l’article JL-1
Comparaison des missiles JL-1 et JL-2.
Présentation
Type de missile Missile balistique intercontinental
Constructeur Drapeau de la République populaire de Chine Usine no 307 (Nanjing Dawn Group)
Déploiement depuis années 1980
Caractéristiques
Moteurs Moteur-fusée à carburant solide
Masse au lancement 14 700 kg
Longueur 10,7 m
Diamètre 1,40 m
Portée JL-1 : 1 770 km
JL-1A : 2 500 km
Altitude de croisière apogée : 0 000 km
Charge utile ogive nucléaire de 200 à 300 kT
Guidage inertiel + mises à jour stellaires
Détonation impact ou pré-programmé
Plateforme de lancement sous-marin de classe Type 092

Le JL-1, ou Julang-1 (du chinois : « 巨浪-1 », signifiant « immense vague »), est un missile balistique chinois. Désigné CSS-N-3 par l'OTAN, il est le premier missile balistique chinois à opérer depuis un sous-marin.

HistoireModifier

La recherche et le développement débutèrent en 1967, alors que la conception poussée intervint au début des années 1970, sous la houlette du chef-concepteur Huang Weilu (黄纬禄) et de son numéro deux, l'académicien Chen Deren (陈德仁). Le premier lancement fut effectué le , et le premier lancement naval, depuis un sous-marin de classe Golf (Projet-629A) fut effectué le .

Le missile est construit à l'usine no 307 (Nanjing Dawn Group Limited Liability Company - 南京晨光集团有限责任公司). Le DF-21 semble en être la version basée à terre.

En 2016, un spécialiste américain déclare que les essais de missiles nord-coréens tirés par un sous-marin cette année ont été effectués par des engins identiques au JL-1[1].

DéploiementModifier

Le JL-1 fut déployé sur les sous-marins nucléaires de classe Xia, en 1986, qui possédaient chacun douze tubes de lancement.

Il fut initialement testé et déployé sur des sous-marins de classe Golf modifiés. Ils furent ensuite modifiés une seconde fois pour tester d'autres missiles, comme le JL-2, qui fut testé de nombreuses fois avec des niveaux de succès très variés.

VersionsModifier

  • JL-1
  • JL-1A

UtilisateurModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Lee Yong-soo, « N.Korean Sub-launched Missile 'Identical with China's' », sur http://english.chosun.com/, (consulté le 2 novembre 2016)
  • (en) Robert Norris, Andrew Burrows et Richard Fieldhouse, Nuclear weapons databook, vol. 5 : British, French and Chinese nuclear weapons, Westview Press (San Francisco), (ISBN 0-8133-1612-X)
  • (en) John Wilson Lewis et Xue Litai, China's strategic seapower : The politics of force modernization in the nuclear age, Stanford,

Voir aussiModifier