Ishikozume


L’ishikozume (石子詰め?) était une exécution rituelle de l'ancien Japon chez les yamabushi, adeptes du shugendō. Le rituel est constitué d'un enterrement en terre à mi-corps suivi d'une lapidation (mort par cette dernière)[1].

Notes et référencesModifier

  1. H. Byron Earhart, « Ishikozume Ritual Execution in Japanese Religion, Especially in Shugendō », Numen, vol. 13, no 1,‎ , p. 116-127 (DOI 10.1163/156852766X00077, JSTOR 3269418).