Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec Isabel Richer.

Isabelle Richer est une journaliste québécoise, notamment connue pour ses chroniques littéraires et judiciaires à Radio-Canada.

Elle a fait l'objet d'une surveillance policière, tout comme d'autres journalistes, par la Sûreté du Québec, du 1er novembre 2008 au 1er octobre 2013[1].

Accident de véloModifier

Le 27 juin 2015, elle est happée par un camion, alors qu'elle circule à vélo sur une route secondaire de Rougemont[2]. L'accident, qui la plonge dans le coma, lui cause alors un traumatisme crânien, une fracture cervicale et une fracture du coude. Deux jours après le trauma, elle commence à sortir de sa prostration[3]. Malgré la fracture des vertèbres C1 et C2, qui auraient pu la rendre tétraplégique, elle s'en sort sans paralysie[4]. Journaliste-vedette[5], elle attire, par son accident, une grande attention médiatique.

Dès les premiers jours, sa sœur, la docteure Geneviève Richer, crée la page de microblogue « Des nouvelles d'Isabelle », sur laquelle elle tient ses proches et le public informés de l'évolution de l'état de santé de la journaliste, dans ses grandes lignes[6]. De prime abord, elle y souligne que le port du casque de vélo a sauvé la vie de sa sœur.

Notes et référencesModifier