Ouvrir le menu principal

Ironman Nouvelle-Zélande

triathlon longue distance
Ironman Nouvelle-Zélande
Description de l'image Logo IM NZ.JPG.
Généralités
Sport Triathlon
Création 1985
Organisateur(s) World Triathlon Corporation
Catégorie International
Périodicité Annuelle
Statut des participants Professionnels et amateurs
Distance pictogramme d'un nageur 3,8 km
pictogramme d'un cycliste 180,2 km
pictogramme d'un coureur 42,195 km

Palmarès
Tenant du titre masculin Drapeau : Nouvelle-Zélande Braden Currie
féminin Drapeau : États-Unis Jocelyn McCauley
Plus titré(s) masculin Drapeau : Nouvelle-Zélande Cameron Brown (12)
féminin Drapeau : Nouvelle-Zélande Joanna Lawn (7)

L'Ironman Nouvelle-Zélande (Ironman New Zealand) est une compétition de triathlon longue distance créée en 1985 et qui se tient depuis 1998 à Taupo après avoir été située à Auckland. Organisé par la Hawai Triathlon Corporation jusqu'en 1990, puis par la World Triathlon Corporation, elle est la première et plus ancienne compétition Ironman qualificative pour le championnat du monde d'Ironman à Kona (Hawaï).

HistoireModifier

L'épreuve inaugurale du « Double Brown Ironman » est lors de sa création en mars 1985, la première compétition internationale organisée par la Hawaï Triathlon Corporation sur la distance, comme épreuve qualificative à l'Ironman d'Hawaï. Elle précède de peu le « Yanmar Ironman Japan » au Lac Biwa au Japon organisé en juin de la même année[1].

Ron Cumming responsable marketing de la société d’événement Air New Zealand prête attention à la recherche de partenariat internationaux faites autour de l’Ironman d'Hawaï[2]. S'accordant sur leurs intérêts économiques convergents, un accord de licence est signé avec la Hawaï Triathlon Corporation autour d'un concept qui vise à implanter une épreuve Ironman en Nouvelle-Zélande. Air New Zealand mandate pour l’organisation de l'épreuve, Paul Gleeson, producteur expérimenté d’événement sportif de golf notamment[3].

1985-1998 : AucklandModifier

Localisation des épreuves depuis 1985

En 1985, la première édition du « Double Brown Ironman New-Zealand » est organisé dans une banlieue balnéaire d'Auckland sur l'île du Nord, il est déplacé par la suite sur un autre site proche, Saint Hélier. Dans les premières éditions, les distances de course sont à 3,2 km de natation, 161 km à vélo et 32,2 km de course à pied[3]. En 1986 Erin Baker finit 11e pour la seconde édition et la sœur Madonna Buder est à 55 ans la triathlète la plus âgée des 193 participants. À partir de 1988, les distances sont augmentées et rejoignent celle de L'Ironman originel[4]. Le parcours vélo passe près de PakurangaCameron Brown grandit et qui remportera devenu adulte et triathlète, cette course de multiples fois.

Depuis 1999 : TaupoModifier

En 1999 Air New Zealand qui détient les droits d'organisation de l'événement, cède ces derniers à l'International Management Group (IMG), la direction de course reste inchangée, Paul Gleeson étant également responsable des opérations en Nouvelle-Zélande pour IMG[5]. Le 6 mars 1999, se déroule la première organisation à Taupo à 275 km au sud d'Auckland[6],[7].

La domination de Cameron Brown natif du pays est quasiment sans partage de 1999 à 2016. Il participe aux 18 éditions organisées de 1999 et monte 18 fois sur le podium. 12 fois à la première place, quatre à la seconde et deux fois sur la troisième. Il est à 43 ans le triathlète le plus âgé de l’histoire des compétitions Ironman à remporter une épreuve du circuit international[8],[9]. Sa compatriote Joanna Lawn remporte sept fois l'épreuve et établit un record invaincu en 2016[10].

L'édition 2006 ne peut être disputée pour des raisons de météo et de sécurité, elle se déroule sur des distances amoindries de 90 kilomètres de vélo et de 21 de course à pied après une neutralisation de la partie natation[11]. De même en 2012, la course prévue le samedi est reporté au dimanche pour les mêmes raisons et se déroule sous la distance d'un Ironman 70.3[12].

PalmarèsModifier

TaupoModifier

 
Cameron Brown (2005), 12 fois vainqueur
Palmarès à Taupo - Hommes
Année   Temps   Temps   Temps
2019   Mike Phillips h 5 min 8 s   Andrew Starykowicz h 7 min 10 s   Braden Currie h 20 min 58 s
2018   Terenzo Bozzone h 59 min 57 s   Joe Skipper h 5 min 33 s   Cameron Brown h 7 min 10 s
2017   Braden Currie h 20 min 58 s   Cameron Brown h 24 min 32 s   Cyril Viennot h 25 min 43 s
2016   Cameron Brown h 7 min 58 s   Joe Skipper h 9 min 37 s   Callum Millward h 10 min 57 s
2015   Cameron Brown h 22 min 13 s   Terenzo Bozzone h 28 min 53 s   Dylan McNeice h 38 min 5 s
2014   Marko Albert h 17 min 33 s   Cameron Brown h 21 min 55 s   Terenzo Bozzone h 28 min 56 s
2013   Bevan Docherty h 15 min 35 s   Marko Albert h 25 min 30 s   Cameron Brown h 34 min 28 s
2012[13]   Marino Vanhoenacker h 55 min 3 s   Timothy Reed h 55 min 51 s   Cameron Brown h 56 min 38 s
2011   Cameron Brown h 31 min 8 s   Terenzo Bozzone h 41 min 55 s   Mathias Hecht h 45 min 37 s}
2010   Cameron Brown h 21 min 52 s   Terenzo Bozzone h 30 min 0 s   Kieran Doe h 34 min 16 s
2009   Cameron Brown h 18 min 5 s   Terenzo Bozzone h 25 min 37 s   Dirk Bockel h 27 min 12 s
2008   Cameron Brown h 24 min 49 s   Frederik Van Lierde h 31 min 35 s   Kieran Doe h 33 min 35 s
2007   Cameron Brown h 26 min 33 s   Luke Bell h 27 min 40 s   Torbjørn Sindballe h 34 min 46 s
2006[13]   Ain-Alar Juhanson h 31 min 5 s   Cameron Brown h 31 min 44 s   Andrew Young h 44 min 18 s
2005   Cameron Brown h 20 min 14 s   Gordo Byrn h 39 min 41 s   Bryan Rhodes h 42 min 0 s
2004   Cameron Brown h 30 min 29 s   Clas Björling h 36 min 34 s   Björn Andersson h 41 min 57 s
2003   Cameron Brown h 22 min 4 s   Olivier Bernhard h 30 min 1 s   Jan Van Rooyen h 42 min 15 s
2002   Cameron Brown h 32 min 54 s   Jonas Colting h 36 min 15 s   Garrett MacFadyen h 40 min 52 s
2001   Cameron Brown h 24 min 28 s   Peter Sandvang h 25 min 49 s   Stefan Holzner h 31 min 45 s
2000   Thomas Hellriegel h 22 min 46 s   Cameron Brown h 26 min 45 s   Olivier Bernhard h 29 min 25 s
1999   Tim DeBoom h 32 min 41 s   Cameron Brown h 32 min 54 s   Andreas Niedrig h 37 min 5 s
Joanne Lawn sept fois vainqueur
Palmarès à Taupo - Femmes
Année   Temps   Temps   Temps
2019   Jocelyn McCauley h 53 min 10 s   Teresa Adam h 5 min 32 s   Meredith Kessler h 12 min 3 s
2018   Laura Siddall h 0 min 45 s   Teresa Adam h 5 min 36 s   Jocelyn McCauley h 12 min 52 s
2017   Jocelyn McCauley h 9 min 47 s   Laura Siddall h 21 min 53 s   Meredith Kessler h 27 min 19 s
2016   Meredith Kessler h 56 min 8 s   Lucy Gossage h 5 min 8 s   Carrie Lester h 7 min 19 s
2015   Meredith Kessler h 5 min 45 s   Gina Crawford h 26 min 11 s   Melanie Burke h 41 min 51 s
2014   Meredith Kessler h 8 min 46 s   Gina Crawford h 15 min 53 s   Candice Hammond h 30 min 4 s
2013   Meredith Kessler h 17 min 10 s   Gina Crawford h 20 min 54 s   Candice Hammond h 35 min 52 s
2012[13]   Meredith Kessler h 22 min 46 s   Kate Bevilaqua h 30 min 37 s   Joanna Lawn h 30 min 40 s
2011   Samantha Warriner h 28 min 25 s   Mirinda Carfrae h 31 min 34 s   Joanna Lawn h 31 min 54 s
2010   Joanna Lawn h 14 min 35 s   Gina Crawford h 28 min 26 s   Kim Loeffler h 30 min 57 s
2009   Gina Ferguson h 18 min 26 s   Joanna Lawn h 23 min 8 s   Charlotte Paul h 30 min 25 s
2008   Joanna Lawn h 16 min 0 s   Kate Bevilaqua h 20 min 6 s   Emi Shiono h 23 min 26 s
2007   Joanna Lawn h 20 min 1 s   Heather Gollnick h 28 min 15 s   Kim Loeffler h 33 min 43 s
2006[13]   Joanna Lawn h 10 min 32 s   Tyler Stewart h 12 min 19 s   Karyn Ballance h 12 min 32 s
2005   Joanna Lawn h 30 min 13 s   Monica Caplan h 46 min 6 s   Claire Murray h 59 min 5 s
2004   Joanna Lawn h 22 min 23 s   Lynley Allison h 31 min 49 s   Tamara Kozulina h 33 min 17 s
2003   Joanna Lawn h 17 min 55 s   Karyn Ballance h 20 min 31 s   Lisa Bentley h 21 min 47 s
2002   Karyn Ballance h 27 min 33 s   Joanna Lawn h 31 min 8 s   Lynley Allison h 34 min 46 s
2001   Lisa Bentley h 36 min 17 s   Karyn Ballance h 41 min 57 s   Lena Wahlqvist h 44 min 21 s
2000   Lisa Bentley h 28 min 14 s   Karyn Ballance h 37 min 51 s   Robyn Roocke h 43 min 52 s
1999   Melissa Spooner h 20 min 14 s   Karyn Mills h 24 min 13 s   Lisa Bentley h 27 min 43 s

AucklandModifier

Palmarès à Auckland - Hommes
Année   Temps   Temps   Temps
1998   Peter Sandvang h 46 min 12 s   Tony O'Hagan h 48 min 9 s   Olivier Bernhard h 49 min 27 s
1997   Lothar Leder h 42 min 50 s   Stefan Holzner h 46 min 9 s   Peter Sandvang h 52 min 15 s
1996   Stefan Holzner h 54 min 8 s   Stephen Farrel h 58 min 14 s   Ken Glah h 2 min 47 s
1995   Stefan Holzner h 51 min 59 s   Ken Glah h 55 min 49 s   Stephen Farrell h 15 min 39 s
1994   Scott Ballance h 48 min 2 s   Ken Glah h 51 min 28 s   Tony O'Hagan h 53 min 7 s
1993   Ken Glah h 38 min 29 s   Dirk Aschmoneit h 43 min 44 s   Péter Kropkó h 49 min 51 s
1992   Ken Glah h 48 min 10 s   Stefan Kolm h 49 min 34 s   Scott Tinley h 55 min 30 s
1991   Dirk Aschmoneit h 30 min 33 s   Scott Tinley h 35 min 53 s   Scott Molina h 40 min 54 s
1990   Pauli Kiuru h 39 min 12 s   Ken Glah h 39 min 12 s   Scott Tinley h 54 min 40 s
1989   Ray Browning h 35 min 16 s   Matthew Brick h 51 min 39 s   Pauli Kiuru h 59 min 22 s
1988   Scott Tinley h 44 min 13 s   Ray Browning h 44 min 39 s   John Hughes h 10 min 23 s
1987   Ray Browning h 50 min 19 s   Brent Snellex h 56 min 30 s   John Hughes h 57 min 53 s
1986   Scott Tinley h 33 min 17 s   Glenn Davies h 42 min 15 s   Peter Zyerveld h 5 min 3 s
1985   Scott Molina h 40 min 49 s   Marc Suprenant h 57 min 22 s   Don Jacobs h 23 min 40 s
Palmarès à Auckland - Femmes
Année   Temps   Temps   Temps
1998   Suzanne Nielsen h 50 min 8 s   Fiona McKee 10 h 1 min 29 s   Heidi Alexander 10 h 10 min 16 s
1997   Jan Wanklyn h 52 min 56 s   Lauren Alexander h 56 min 29 s   Fiona McKee 10 h 10 min 59 s
1996   Jan Wanklyn h 55 min 23 s   Jenny Rose 10 h 5 min 50 s   Karen Sitko 10 h 14 min 59 s
1995   Sue Clark 10 h 27 min 43 s   Fiona McKee 10 h 44 min 1 s   Gayle Watson 10 h 54 min 14 s
1994   Erin Baker h 54 min 12 s   Sharlene Ryan 10 h 6 min 10 s   Fiona McKee 10 h 24 min 23 s
1993   Julie-Anne White h 39 min 38 s   Carolyn Hubbard h 53 min 49 s   Susan Latshaw h 56 min 52 s
1992   Krista Whelan h 46 min 8 s   Sarah Coope h 53 min 42 s   Julie Anne-White 10 h 0 min 46 s
1991   Jan Wanklyn h 43 min 42 s   Sarah Coope h 54 min 19 s   Terry Schneider-Egger 10 h 6 min 8 s
1990   Erin Baker h 38 min 26 s   Jan Wanklyn h 53 min 49 s   Terry Schneider 10 h 18 min 7 s
1989   Fiona McKee 10 h 18 min 3 s   Josie Sinclair 10 h 42 min 54 s   Sue Price 10 h 47 min 37 s
1988   Nancy Harrison 10 h 28 min 10 s   Christine Horrocks 10 h 52 min 19 s   Susie Douglas 10 h 54 min 39 s
1987   Erin Baker h 17 min 33 s   Linda Buchanan h 47 min 31 s   Sue Price h 40 min 10 s
1986   Erin Baker h 26 min 33 s   Julie Moss h 46 min 40 s   Sue Price h 41 min 23 s
1985   Michelle Gammie 10 h 0 min 33 s   Robyn Black 10 h 4 min 18 s   Beth Davis 10 h 5 min 44 s

Retombées économiquesModifier

En 2010 le premier ministre John Key souligne l’importance pour le tourisme de l'épreuve Ironman pour l’économie de l'île. Pour cette 25e édition dont il donne le départ, il annonce que la Nouvelle-Zélande entre les participants et les accompagnant ont pu bénéficier d'un total cumulé de plus de 50 000 visiteurs supplémentaires dans le pays. Estimant les retombées financières de l'évènement à 10 millions de dollars néo-zélandais dont un quart sur la seule ville de Taupo[14]. 2 000 bénévoles soutiennent l'organisation dans la ville de Taupo qui ne compte en 2010, que 22 000 habitants.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « IRONMAN History: 1980s », sur ap.ironman.com, (consulté le 9 mai 2016).
  2. (en) « Ironman race may limit foreign athletes », sur Los Angeles Times, .
  3. a et b « Recalling dawn of Ironman NZ », sur www.times.co.nz, (consulté le 11 mai 2016).
  4. (en) « Looking back at the history of IRONMAN New Zealand », sur eu.ironman.com, (consulté le 11 mai 2016).
  5. (en) Rob Docherty, « Ironman NZ Changes Hands » [archive du ], xtri.com, (consulté le 11 mai 2016).
  6. (en) Michael Brown, « Ironman turns silver », sur m.nzherald.co.nz, (consulté le 11 mai 2009)}.
  7. « New Owner Confirms Taupo Base for Ironman New Zealand Triathlon », sur archive.is, (consulté le 11 mai 2016).
  8. (en) Susan Lacke, « Timeline Of A Legend: A Look At Cameron Brown’s Career », (consulté le 14 mai 2016).
  9. Basile Regoli, « IM Taupo – Cameron Brown remet ça à 43 ans ! », sur www.trimag.fr, (consulté le 14 mai 2016).
  10. Rachel Whittaker, « Ironman New Zealand 7-time champion Joanna Lawn making 70.3 New Orleans debut », sur www.nola.com, (consulté le 14 mai 2016).
  11. « IRONMAN New Zealand: Starker Wind verhindert reguläres Rennen », sur tri2b.com, (consulté le 6 mars 2019) via Archives.is.
  12. « Weather bomb forces Ironman NZ to Sunday », sur stuff.co.nz, (consulté le 6 mars 2019) via Archive.is.
  13. a b c et d Distance IM 70.3 pour cause de météo.
  14. « Prime Minister John Key to start race in Taupo », sur www.ironman.com/, (consulté le 12 mai 2016).

Voir aussiModifier