International Docking Adapter

La future position des adaptateurs IDA à bord de la Station spatiale internationale.

International Docking Adapter également désigné par son acronyme IDA est un adaptateur développé par la NASA pour permettre aux futurs vaisseaux américains qui doivent assurer à compter la fin de la décennie 2010 la relève des équipages de s'amarrer à la Station spatiale internationale. Les vaisseaux concernés sont ceux du programme CCDev (Dragon V2 et CST-100) ainsi que le vaisseau Orion. Ce module fixé au bout des modules d'accouplement pressurisé (PMA) transformera le système d'amarrage utilisé par la navette spatiale américaine (système APAS-95) de manière à l'adapter au nouveau standard retenu pour les vaisseaux : NASA Docking System (NDS) / International Docking System Standard.

Caractéristiques techniquesModifier

L'IDA est un équipement qui vient s'accoupler à la pièce d'amarrage APAS-95 et fournis un système d'amarrage hybride aux nouvelles normes définies par les principales puissances spatiales. C'est une pièce de forme cylindrique haute de 1,6 mètre et d'un diamètre interne de 1,6 mètre. Avec les différents équipement associés (rétro réflecteurs laser, cibles utilisées pour l'amarrage, son diamètre extérieur hors tout est de 2,4 mètres. L'IDA est construit par un groupe d'industriels placés sous la responsabilité de la société Boeing. La structure primaire est fournie par la société russe RSC Energia[1].

InstallationModifier

Deux exemplaires de cet adaptateur doivent être fixés à l'extrémité des modules PMA du module Harmony. Le premier exemplaire qui devait être emmené en orbite en juin 2015 dans le cadre de la mission SpX CRS-7 a été perdu à la suite de la défaillance du lanceur Falcon 9 détruit dans la première phase du lancement[2].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

RéférencesModifier