Institut canadien des actuaires

Institut canadien des actuaires (ICA) / Canadian Institute of Actuaries (CIA)
Situation
Création 1965
Type Ordre professionnel
Siège Ottawa, Ontario, Canada
Langue Français, anglais
Organisation
Effectifs Plus de 6 000 membres
Président Marc Tardif, B.Sc.Act., FICA, FSA

Site web cia-ica.ca

L’Institut canadien des actuaires (en anglais, Canadian Institute of Actuaries ou CIA) est l’organisation nationale de la profession actuarielle au Canada. Il a été constitué en société le . Le titre FICA signifie Fellow de l’Institut canadien des actuaires. À titre d’organisme national de la profession actuarielle canadienne, l’ICA se voue à servir la population en assurant des services et en dispensant des conseils actuariels de la plus haute qualité qui soit. À cette fin, l’ICA représente la profession actuarielle canadienne en élaborant des politiques publiques, favorise l’avancement de la science actuarielle et parraine des programmes d’éducation et de qualification des membres de l’ICA et des membres éventuels, assure que les services actuariels dispensés par ses membres satisfont aux normes professionnelles acceptées et soutient les actuaires au Canada dans l’exercice de leurs responsabilités professionnelles.

HistoriqueModifier

Les débuts de la profession actuarielle au Canada remontent à 1847, année où Hugh Baker, qui est devenu Fellow de l'Institute of Actuaries en 1852, a fondé la Canada Life Insurance Company à Hamilton, en Ontario. Le Département des assurances du gouvernement fédéral a vu le jour en 1875 et a embauché peu après plusieurs actuaires. Le premier organisme actuariel en Amérique du Nord a été l'Actuarial Society of America, fondée en 1889 à New York, qui comptait d'ailleurs quatre Canadiens parmi ses 38 membres agréés.

La première association d'actuaires au Canada, le Club des actuaires, a été créée en 1907 et comprenait 24 membres fondateurs, tous des actuaires vivant et travaillant à Toronto. L'Association canadienne des actuaires, fondée le , regroupait tous les membres des clubs d'actuaires de Toronto et de Winnipeg, ainsi qu'un groupe d'actuaires de Montréal. C’est cette association qui a constitué l’effectif de l’ICA lorsqu’il a été constitué en société par une loi fédérale le .

À la suite d'un certain nombre de concours, l'Institut a adopté la devise Nobis Cura Futuri, qui signifie L'avenir nous tient à cœur. Une politique de bilinguisme officielle a été adoptée par le Conseil de l’Institut en 1977.

Anciens présidentsModifier

1965 C.A. Naylor 1965–1966 R. Humphrys 1966–1967 E.S. Jackson
1967–1968 A.R. McCracken 1968–1969 C.E. Jack 1969–1970 L.E. Coward
1970–1971 J.C. Davidson 1971–1972 L.J. Mondoux 1972–1973 J.C. Maynard
1973–1974 R.C. Dowsett 1974–1975 C.G. White 1975–1976 R.B. Leckie
1976–1977 M.D.R. Brown 1977–1978 W.J.D. Lewis 1978–1979 T.R. Suttie
1979–1980 J.T. Birkenshaw 1980–1981 C.T.P. Galloway 1981–1982 L.B. Fewster
1982–1983 Y.G. Guérard 1983–1984 C.D. Chapman 1984–1985 C.S. Moore
1985–1986 M. Rosenfelder 1986–1987 K.T. Clark 1987–1988 J.D. Crawford
1988–1989 J. Cloutier 1989–1990 P.C. Hirst 1990–1991 R.L. Brown
1991–1992 W.P. McCrossan 1992–1993 M.W. Chambers 1993–1994 J.A. Brierley
1994–1995 K.K. von Schilling 1995–1996 M. Fernet 1996–1997 N.S. Henderson
1997–1998 H.H. Panjer 1998–1999 P.F. Morse 1999–2000 S.F. Wason
2000–2001 D.J. Oakden 2001–2002 J.-L. Massé 2002–2003 A.D. Pelletier
2003–2004 M. Lombardi 2004–2005 B.A.P. FitzGerald 2005–2006 C.C. McLeod
2006–2007 N. Gendron 2007–2008 J.H. Murta 2008–2009 M.A. Hale
2009–2010 R.C.W. Howard 2010–2011 Micheline Dionne 2011–2012 Jim Christie
2012-2013 Simon Curtis 2013-2014 Jacques Lafrance 2014-2015 Jacques Tremblay
2015-2016 Robert Stapleford 2016-2017 David Dickson 2017-2018 Sharon Giffen
2018-2019 John Dark

GouvernanceModifier

L’Institut est dirigé par un Conseil d’administration, élu parmi ses membres. Le Conseil d’administration comprend :

  • Le président, le président désigné, le président sortant — mandat d’un an chacun;
  • Douze administrateurs — mandat de trois ans;
  • Membres d’office (les présidents des directions et le directeur général).

Le Conseil d’administration gère les activités de l’Institut. Conformément aux Statuts administratifs, six directions se partagent des responsabilités particulières et soumettent un rapport au Conseil d’administration une fois par année. Les directions tiennent le Conseil d’administration au courant des projets importants. Le Conseil d’administration met l’accent sur la gestion stratégique et non sur des questions d’ordre opérationnel. Les nominations des membres des directions sont approuvées par le Conseil d’administration, ainsi que les nominations à certaines commissions et au groupe de candidats à un tribunal. Il établit également les taux de cotisation ainsi que le budget d’exploitation de l’Institut.

Le Conseil d’administration appuie les directions, les commissions et les groupes de travail à mettre en œuvre des mesures concernant des enjeux techniques et professionnels. Il fait également preuve de diligence raisonnable à l’égard des activités des directions.

EffectifModifier

Une personne peut présenter une demande d’inscription auprès de l’Institut en tant qu’associé (AICA), Fellow (FICA), affilié ou correspondant. Des détails exhaustifs sur les examens et les cours qui doivent être complétés, ainsi que les autres étapes qui doivent être suivies, sont disponibles sur le site Web de l’ICA.

Depuis , l’ICA dirige un Programme d’agrément universitaire qui donne aux étudiants ayant obtenu la note minimale exigée pour l’exemption l’option de présenter à l’ICA une demande d’exemption à l’égard de certains examens actuariels préliminaires.

Des ententes de reconnaissance mutuelle avec plusieurs organisations actuarielles internationales (Actuarial Society of South Africa, Institute and Faculty of Actuaries, etc.) permettent aux Fellows de ces organisations de devenir membres de l’ICA lorsqu’ils satisfont à certaines exigences additionnelles.


Les lois et les actuairesModifier

Certaines législations et réglementations gouvernementales font référence au travail et aux responsabilités de l’actuaire. Dans la plupart de ces documents, le terme « actuaire » y est défini comme un Fellow de l’Institut canadien des actuaires.

En 1991, la nouvelle Loi sur les sociétés d’assurances a enchâssé le rôle de « l’actuaire désigné » dans la législation fédérale. Ce rôle comprend une désignation officielle du conseil d’administration de toutes les sociétés d’assurance, l’accès à l’information de gestion, un rapport sur toute transaction ou situation qui, de l’avis de l’actuaire, a des répercussions défavorables importantes sur la situation financière de la société, un rapport annuel au conseil d’administration et un rapport de l’actuaire désigné qui accompagne les états financiers publiés de la société.

Normes de pratiqueModifier

Les normes de pratique présentent des descriptions précises et détaillées sur la façon dont les actuaires (p. ex. expertise devant les tribunaux, régimes de retraite, assurance-vie et assurances IARD) doivent procéder dans leur travail et ce, pour tous les domaines de pratique. Les normes de pratique comportent des instructions détaillées sur la façon d’effectuer certains calculs et couvrent également des exigences de nature plus générale comme les points qui doivent être divulgués dans les rapports actuariels. Elles sont élaborées et adoptées par le Conseil des normes actuarielles (CNA) conformément à un processus officiel d’approbation et sont publiées par l’Institut canadien des actuaires.

Le Conseil de surveillance des normes actuarielles (CSNA) a été constitué en 2007 par l’ICA en tant qu’organisme indépendant pour servir les intérêts du public. Le CSNA est composé de professionnels et de gens d’affaires expérimentés du secteur financier. Ses responsabilités principales comprennent le fait d’avoir la certitude que le processus d’élaboration des normes de pratique du CNA est approprié et réceptif à l’intérêt du public, informer le CNA des points de vue représentés au CSNA, ainsi que des points de vue d’individus ou de groupes ayant un intérêt face aux normes de pratique actuarielle portés à l’attention du CSNA, et nommer les membres du CNA.

Fondation actuarielle du CanadaModifier

En , le Conseil d’administration de l’ICA a autorisé la création de la Fondation actuarielle du Canada (FAC), qui a été fondée en afin d’appuyer la formation des jeunes, d’éduquer les consommateurs et de promouvoir la recherche à l’aide de la science actuarielle et des compétences des actuaires dans l’intérêt du public.

Afin d’accomplir sa mission, la FAC cherche à atteindre plusieurs buts en octroyant et en recevant des subventions, en mettant l’accent sur l’éducation, la recherche, les initiatives en matière d’éducation des consommateurs, pour le public et tout particulièrement pour les jeunes Canadiens.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier