Inscription de Siloam

L’inscription de Siloam, inscription de Silwan ou inscription de Siloé est un passage de texte inscrit dans le tunnel d'Ézéchias qui amène l'eau de la source de Gihon au bassin de Siloé, située dans le quartier de Silwan à Jérusalem-Est.

Inscription de Siloam

L'analyse épigraphique montre que l'inscription date des VIIIe / VIIe siècle av. J.-C.[1]. L'inscription remonterait à la construction du tunnel sous les règnes des rois Ézéchias ou Manassé[2]. C'est parmi les plus anciennes traces existantes dans ce genre écrites en hébreu avec l'alphabet paléo-hébraïque.

« ...Le creusement. Voici l’histoire du creusement. Pendant que les tailleurs de la roche brandissaient leurs outils chacun en face de ses compagnons, un moment où manquaient trois coudées (1,50 m) pour la perforation, la voix d’un homme fut entendue, demandant à son compagnon pourquoi il y avait une crevasse. À la droite… Le jour de la perforation, les mineurs frappèrent chacun pour rencontrer son compagnon… et les eaux s’écoulèrent de la source jusqu’à la piscine, environ 1200 coudées (533 m). La roche était à 100 coudées (50 m) au-dessus de la tête des tailleurs de la roche. »

RéférencesModifier

  1. (en) Ronald S. Hendel, « The Date of the Siloam Inscription : A Rejoinder to Rogerson and Davies », The Biblical Archaeologist, American Schools of Oriental Research, vol. 59, no 4,‎ (JSTOR 3210565)
  2. (en) Ernst Axel Knauf, « Hezekiah or Manasseh? A Reconsideration of the Siloam Tunnel and Inscription », Tel Aviv, vol. 28, no 2,‎